Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Cyclisme

La Loire à la hauteur de sa réputation sur le contre-la-montre de Paris-Nice

mercredi 7 mars 2018 à 21:17 Par Yves Renaud, France Bleu Saint-Étienne Loire

Les 18,4 kilomètres entre La Fouillouse et le stade Geoffroy-Guichard ont tenu toutes leurs promesses mercredi, pour la quatrième étape de Paris-Nice.

Beaucoup de monde sur la ligne d'arrivée devant Geoffoy Guichard
Beaucoup de monde sur la ligne d'arrivée devant Geoffoy Guichard © Radio France - Yves Renaud

Saint-Étienne, France

Non seulement le parcours était beau et sélectif, mais la météo est aussi venue se mêler des conditions de course mercredi dans la Loire, pour la quatrième étape de Paris-Nice. Alternance de soleil et de pluie, et même de grêle  qui se sont imposés sur la course pour la rendre encore plus sélective.

Pawel Poljanski de l'équipe Bora Hansgrohe à l arrivée - Radio France
Pawel Poljanski de l'équipe Bora Hansgrohe à l arrivée © Radio France - Yves Renaud

Les coureurs de Paris-Nice vont sans doute se souvenir de cette étape. Nasser Bouhani, le super spécialiste des sprints de l’équipe Cofidis, n’a pas forcement passé un bon moment entre La Fouillouse et Saint-Étienne. 

Nasser Bouhani, le sprinteur de l'équipe Cofidis

Des conditions de course qui ont obligé les équipes à affiner les stratégies, comme l’explique Amaël Moinard, de l’équipe Fortuneo.

Amaël Moinard de l'équipe Fortuneo

Prudence, c’est le mot qui va revenir le plus souvent ce mercredi parmi les coureurs du peloton. Notamment dans la bouche de Mickaël Delage, de l’équipe Groupama-FDJ. 

Mickaël Delage de l'équipe Groupama-FD Jeux

Wout Poels de la sky vainqueur du jour devant les caméras  - Radio France
Wout Poels de la sky vainqueur du jour devant les caméras © Radio France - Yves Renaud

Et puis devant, en haut du classement général, il y avait mercredi les ténors, ceux qui passent à travers les gouttes et les grêlons. Wout Poels, le Néerlandais de l’equipe Sky fait partie de ceux-là. Meilleur chrono sur le parcours devant l’Espagnol de la Movistar Marc Soler, et troisième de l'étape, le coureur du Puy-deèDôme, Julian Alaphilippe de l’équipe Quick-Step.  Wout Poels et Julian Alaphilippe font un bond au général, ils sont désormais respectivement 2e et 3e juste derrière le maillot jaune qui reste sur les épaules de l’Espagnol Luis Léon Sanchez, de l’équipe Astana.

Classement de la 4e étape

 1 WOUT POELS TEAM SKY en 25'33''
2 MARC SOLER MOVISTAR TEAM 00'11''
3 JULIAN ALAPHILIPPE QUICK - STEP FLOORS 00'16''
4 FELIX GROSSSCHARTNER BORA - HANSGROHE 00'20''
5 JON IZAGIRRE INSAUSTI BAHRAIN - MERIDA 00'27''
 

Classement général

 1 LUIS LEÓN SANCHEZ ASTANA en 13h47'57''
2 WOUT POELS TEAM SKY 00'15''
3 JULIAN ALAPHILIPPE QUICK- STEP FLOORS 00'26''
4 MARC SOLER MOVISTAR 00'26''
5 GORKA IZAGIRRE INSAUSTI BAHRAIN - MERIDA 00'34'' 

Tony Gallopin de léquipe AG2R ne termine que 21eme de l'étape  - Maxppp
Tony Gallopin de léquipe AG2R ne termine que 21eme de l'étape © Maxppp - Philippe Vacher

Déception pour Gallopin, Alaphilippe bien placé

Le grand déçu de cette étape entre La Fouillouse et le Chaudron restera Tony Gallopin. La nouvelle recrue de l’équipe AG2R est clairement passée à côté de son sujet. Il termine 21e du chrono et recule au classement général de la 11e à la 16e place. On attendait beaucoup mieux de lui, et Tony Gallopin lui-même n'est pas très content de sa prestation du jour. 

Tony Gallopin, déçu de son chrono

En revanche coté français, satisfaction pour le coureur du Puy-de-Dôme, Julian Alaphilippe. C'est lui qui sur les routes humides et glissantes du Forez a sans doute fait la plus grosse impression, même si il ne réalise pas le meilleur chrono. Mais on sait que dans les jours a venir en montagne, il sera à son affaire. 

Julian Alaphillippe de l'équipe Quick -Step

Bernard Thevenet, le grand champion qui suit attentivement Julian Alaphilippe, veut croire en l'avenir du coureur de Quick-Step. 

Bernard Thèvenet mise sur Alaphilippe

L'étape de ce jeudi - 163,5 km entre Salon-de-Provence et Sisteron dans les Alpes de Haute-Provence, devrait vite nous en apporter la confirmation.