Société DOSSIER : Le Tour de France 2016 dans la Manche

La Manche en pleine préparation du Tour de France 2016 !

Par Mélanie Tournadre, France Bleu Normandie (Calvados - Orne), France Bleu Cotentin et France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure) mardi 22 septembre 2015 à 21:36

Le départ du TDF 2016 sera donné au Mont-Saint-Michel
Le départ du TDF 2016 sera donné au Mont-Saint-Michel © Max PPP - Thomas BREGARDIS

L'organisation du Grand Départ du Tour de France 2016 dans la Manche s'accélère. Depuis mardi 22 septembre, les équipes d'A.S.O, organisateur de la Grande Boucle, sont dans la Manche pour réaliser une série de visites techniques sur les sites de départ et d'arrivée.

Un Grand Départ du Tour de France 2016, cela se prépare avec précaution. Les équipes d'A.S.O, organisateur de la Grande Boucle, sont donc dans la Manche pour dix jours afin d'effectuer des visites techniques avant le passage de la Grande Boucle les 2 et 3 juillet 2016 dans le département.

Mardi 22 et mercredi 23 septembre, ces visites ont lieu à Saint-Lô, qui accueillera toutes les équipes du Tour de France, ainsi que les journalistes dès le 27 juin prochain. Les services de la ville, de la préfecture, les forces de l'ordre et les pompiers sont tous mobilisés autour d'A.S.O pour préparer au mieux le plus grand événement sportif annuel au monde.

Ce mardi, les visites ont donc eu lieu dans le parc des expositions de Saint-Lô qui était envisagé comme le centre de presse et d'accueil dès le 27 juin. Finalement suite à ces visites techniques, c'est le Pôle Hippique de Saint-Lô qui a été choisi. "Plus grand et plus symbolique de l'image de la Normandie" explique le maire de Saint-Lô. La salle de presse devra pouvoir accueillir 400 journalistes du monde entier. Il faut également des bureaux pour les multiples réunions des organisateurs du Tour de France. 

Des visites techniques pour prévoir chaque détail du Tour de France

Une équipe technique s'est également rendue, ce mardi, sur la Plage verte de Saint-Lô pour organiser dans les moindres détails le départ de la deuxième étape qui aura lieu le 3 juillet.

"Tout voir, tout organiser, passer du temps : c'est le but de ces visites techniques".

Il faut prévoir les arrivées d'eau, d’électricité, les travaux sur certaines routes départementales, ou encore les parkings. Il y a des aménagements à faire mais A.S.O assure ne pas demander des changements démesurés.

"On ne casse pas tout, on n'est pas là pour faire sauter les ronds-points et les îlots".

4.500 personnes travaillent sur la Grande Boucle, 2.500 véhicules, "c'est une véritable chance mais il faut se préparer dès maintenant" assure Paul-Vincent Marchand, le directeur du Grand Départ du Tour de France dans la Manche.

La Grande Boucle coûte 180 000 euros à la ville de Saint-Lô

La tâche est lourde, le cahier des charges d'A.S.O drastique mais cela ne fait pas peur à François Brière. Le maire de Saint-Lô a participé aux visites, ce mardi, sur sa commune. Le Tour de France coûte 180 000 euros à sa ville, la moitié sera prise en charge par Saint-Lô Agglomération. "La somme est importante mais pas excessive et cela vaut le coût" assure François Brière.

Les visites techniques continuent dans la Manche. Ce jeudi, les équipes d'A.S.O seront au Mont-Saint-Michel, vendredi à Sainte-Marie-du-Mont. La semaine prochaine, le mardi 29 septembre, elles seront à Cherbourg, puis à Granville le lendemain, avant la réunion plénière du 1er octobre à la Préfecture de la Manche, à Saint-Lô.