Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Cyclisme

La Rémoise Pauline Ferrand-Prévot sacrée championne du monde de VTT

-
Par , France Bleu Champagne-Ardenne, France Bleu

La Marnaise Pauline Ferrand-Prévot renoue avec l'or, quatre ans après son dernier titre mondial. La cycliste française a remporté samedi 31 août le titre de championne du monde de VTT cross country, aux Mondiaux qui se déroulent au Canada.

La marnaise a décroché son quatrième titre mondial en cyclisme.
La marnaise a décroché son quatrième titre mondial en cyclisme. © Maxppp - Gian Ehrenzeller

Reims, France

Son dernier titre mondial datait de 2015, et la Rémoise Pauline Ferrand-Prévot a prouvé cette nuit son retour au plus haut niveau puisqu'elle a décroché samedi 31 août le titre de championne du monde de cross country. Nouvelle médaille dans les Championnats du monde au Canada pour la Champenoise qui avait déjà récolté le bronze, mercredi, dans l'épreuve du relais mixte avec l'Equipe de France. 

Mais on retiendra surtout son retour sur le podium mondial !  "Je pense que c'est mon plus beau titre de championne du monde", a savouré, émue, Pauline Ferrand-Prévot juste après sa course (AFP).  La marnaise est ainsi quadruple championne du monde toutes disciplines confondues : sur route en 2014, en cyclo-cross en 2015, en VTT en 2015 et donc en 2019. Elle qui revient de loin, après une opération en janvier d'une endofibrose iliaque, une douleur qui a gâché ses trois saisons précédentes.

Choix de la station

France Bleu