Cyclisme

La ville d'Issoire candidate pour accueillir le Tour de France

Par Emmanuel Moreau, France Bleu Pays d'Auvergne dimanche 17 septembre 2017 à 1:10

Le départ d'Issoire en 2011, Jacques Magne, le maire à l'époque, entouré par l'acteur Gérard Jugnot et le patron du Tour, Christian Prudhomme
Le départ d'Issoire en 2011, Jacques Magne, le maire à l'époque, entouré par l'acteur Gérard Jugnot et le patron du Tour, Christian Prudhomme © Maxppp - Alexandre Marchi

Issoire se rajoute à la liste des villes auvergnates candidates pour accueillir le Tour de France. Une candidature qui sera renouvelée chaque année.

Issoire a déjà accueilli quatre fois fois le Tour de France. La première c'était en 1983 pour une arrivée et un départ d'étape, avec entre les deux un contre la montre de Clermont au sommet du Puy de Dôme. Les deux autres fois, c'était en 2005 et 2011, deux départs en direction du Puy et de Super-Besse.

La municipalité d'Issoire aimerait bien que le Tour revienne au pied de la basilique Saint-Austremoine. Bertrand Barraud a donc envoyé la candidature de sa ville pour accueillir le Tour 2018. Le maire d'Issoire sait qu'il a peu de chances d'obtenir satisfaction du premier coup et d'aller à Paris dans un mois, le 17 octobre, à la présentation du parcours. Il sait aussi que les dernières informations font passer le Tour 2018 au sud du Massif Central, avec des étapes à Mende et MIllau, mais il est prêt à patienter et à renouveler sa candidature autant de fois que nécessaire.

Il envisage même déjà des étapes entre les villes auvergnates déjà candidates, à commencer par Brioude. La ville de Romain Bardet est candidate chaque année et devrait voir sa ténacité récompensée, peut être en 2019. Il n'y a que 35 kilomètres entre Issoire et Brioude mais largement de quoi "s'amuser" tout autour pour dessiner une étape montagneuse.