Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Cyclisme

Le Bourbonnais Julian Alaphilippe fort comme un Basque

mercredi 4 avril 2018 à 18:54 Par Eric Le Bihan, France Bleu Pays d'Auvergne

Le Montluçonnais a conservé sans frayeur son maillot de leader à l'issue de la 3e étape remportée au sprint par l'Australien Jay McCarthy. Le contre-la-montre individuel disputé ce jeudi sera un gros test pour Julian Alaphilippe.

Tour du Pays Basque : Julian Alaphilippe squatte les podiums
Tour du Pays Basque : Julian Alaphilippe squatte les podiums © Maxppp - LUIS TEJIDO

Montluçon, Allier, Auvergne-Rhône-Alpes, France

Cette 3e étape était la plus longue (184,8 km) de l'édition 2018 du Tour du Pays Basque. Elle a été décousue et marquée par plusieurs attaques, mais les équipes de sprinters et la formation du leader Julian Alaphilippe ont annihilé toutes les offensives. C'est finalement l'Australien Jay McCarthy (Bora-Hansgrohe) qui a réglé le peloton au sprint à Valdegovia, dans le nord de l'Espagne. 

Le Bourbonnais Julian Alaphilippe, qui a des fourmis dans les jambes et de la confiance plein les cuisses, a même pris part à l'emballage final pour terminer 6e de l'étape. L'autre Auvergnat Romain Bardet est toujours 10e au général à 58 secondes du leader. 

Le Bourbonnais conserve la tête du classement général avec huit secondes d'avance sur son dauphin, le Slovène Primoz Roglic (LottoNL-Jumbo) avant le contre-la-montre individuel (19,4 km) qui devrait être décisif ce jeudi à Lodosa. Roglic fait figure de grand favori pour ce "chrono" tout plat et venté sur les rives de l'Ebre.  

Le grand bluff d'Alaphilippe ?

Sauf miracle, Julian Alaphilippe va donc perdre sa tunique jaune, mais aura peut-être la possibilité de la récupérer lors des deux dernières étapes montagneuses vendredi et samedi. Le Montluçonnais assure qu'il ne vise pas le classement général et qu'il est seulement venu pour se préparer en vue des classiques ardennaises de la 2e quinzaine d'avril. Mais l'appétit vient en mangeant...