Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Tour d'Italie : le Brivadois Romain Bardet 2e de l'étape reine derrière le leader Egan Bernal

Le Brivadois a signé son résultat le plus marquant depuis qu'il a quitté AG2R et rejoint l'équipe allemande DSM. Derrière l'intouchable colombien Egan Bernal, Romain Bardet s'est montré à la hauteur de l'étape reine du Giro, raccourcie en raison des conditions météo.

Derrière Bernal, Romain Bardet (DSM) devance Damiano Caruso (Bahrain) sur la 16e étape du Giro
Derrière Bernal, Romain Bardet (DSM) devance Damiano Caruso (Bahrain) sur la 16e étape du Giro © AFP - Luca Bettini

La 16ème étape du Tour d'Italie 2021 a été amputée de deux cols, dont le fameux Passo Pordoi, plus haut sommet du Giro à 2.239 mètres d'altitude. La dernière partie de l'étape reine sous la neige a donc été raccourcie de 212 km à 153 km dans les Dolomites. Mais le Passo Giau, dernière ascension de près de 10 kilomètres à 9,3% de moyenne a donné l'occasion aux cadors du peloton de déclencher la grande bagarre, avant la descente jusqu'à l'arrivée à Cortina d'Ampezzo. 

Maillot rose de leader sur le dos, Egan Bernal (Ineos-Grenadiers) a confirmé qu'il était bien le patron de ce Tour d'Italie. La Colombien a lancé les hostilités à quatre kilomètres du sommet du Passo Giau. Egan Bernal possédait alors 45 secondes d'avance sur l'Italien Damiano Caruso (Team Bahrain) et 1'13'' sur le Brivadois Romain Bardet (Team DSM). 

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Gérer mes choix

Bardet l'équilibriste

Dans des conditions hivernales et dantesques, il restait 18 km de descente très glissante à négocier. Romain Bardet l'équilibriste et Damiano Caruso ont repris du temps au Colombien qui n'a pas pas pris de risque et n'a pas commis de faute. Le Colombien remporte l'étape avec 27 secondes sur Bardet et Caruso. L'Italien remonte à la deuxième place au classement général à 2'24'' de Bernal. L'Auvergnat grappille deux places et se retrouve 7ème à 5'02''du leader. Interrogé sur sa performance du jour, l'ancien leader de la formation AG2R La Mondiale n'avait pas réalisé qu'il avait terminé deuxième de l'étape.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Si le Giro n'est pas retransmis sur les chaînes françaises, Romain Bardet a quand même pu compter sur ses plus fidèles supporters devant l'écran familial, sa compagne Amandine et leur fils Angus. Ce mardi, c'est jour de repos sur le Giro.  

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Choix de la station

À venir dansDanssecondess