Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Le cycliste berrichon Julian Alaphilippe de retour en compétition

Par

Julian Alaphilippe participe, samedi 1er août, aux Strade Bianche en Italie. C'est sa première course cycliste après quatre mois et demi de pause forcée à cause du Covid-19.

Sourire aux lèvres, Julian Alaphilippe savoure le soutien du public Sourire aux lèvres, Julian Alaphilippe savoure le soutien du public
Sourire aux lèvres, Julian Alaphilippe savoure le soutien du public © Radio France - Jérôme Collin

Sa dernière apparition en compétition remontait au mois de mars, sur l'épreuve du Paris-Nice. Le cycliste berrichon Julian Alaphilippe était alors passé par les routes du Berry : une arrivée à La Châtre et un contre-la-montre sur ses terres natales de Saint-Amand-Montrond . La suite de la saison était brutalement interrompue par l'épidémie de Covid-19. Plus de quatre mois après, les vélos sont de sortie. Ce samedi 1er août, ce sont les Strade Bianche. Une course longue de 184 kilomètres en Italie, un parcours sinueux, et une soixantaine de kilomètres sur des chemins de terre blanche. 

Publicité
Logo France Bleu

Julian Alaphilippe : "je suis vraiment content de remettre un dossard dans le dos et de courir une course que j'ai apprécié l'année dernière."

Alors dans quel état d'esprit est le cycliste Berrichon avant cette reprise ? "Forcément il y a de l'impatience et donc de l'adrénaline qui commence à monter. C'est une course particulière difficile et elle le sera encore plus en raison de la chaleur. On sait qu'il y aura des coureurs qui vont se sentir mieux que d'autres. Je suis vraiment content de remettre un dossard dans le dos et de courir une course que j'ai apprécié l'année dernière."

Une reprise en Italie pour évaluer son niveau de forme

Julian Alaphilippe est le tenant du titre des Strade Bianche. Il avait remporté la course en 2019 avant d'enchaîner sur le Milan-San Remo. Un double exploit qu'il aura l'occasion de réitérer cette année. Milan-San Remo aura lieu samedi 8 août. Le Saint-Amandois sera ensuite aligné sur d'autres courses . L'idée est de monter en puissance et de se jauger avant le départ du Tour de France, à Nice, le samedi 29 août.

Un autre cycliste berrichon est au départ des Strade Bianche : le sprinteur originaire de Vierzon, Marc Sarreau. Il privilégie les courses d'un jour. Enfin, William Bonnet n'a pas encore dévoilé son programme pour les prochaines semaines. Mais sa participation à la Grande Boucle ne fait quasiment aucun doute. 

Publicité
Logo France Bleu