Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Cyclisme

Le cycliste breton Romain Le Roux a besoin d'aide pour retrouver une équipe

mercredi 29 novembre 2017 à 6:46 Par Julien Balidas, France Bleu Breizh Izel

Après la disparition de l'équipe cycliste professionnelle de l'armée de terre, plusieurs coureurs se retrouvent sur le carreau alors que la préparation de la saison 2018 a débuté. Parmi eux, le Finistérien Romain Le Roux. Il lance une campagne de financement participatif pour retrouver une équipe.

Romain Le Roux a besoin de 40 000 euros.
Romain Le Roux a besoin de 40 000 euros. © Radio France - Julien Balidas

Brest, France

Comme douze de ses équipiers au sein de l'équipe de l'armée de terre, Romain Le Roux, cycliste professionnel depuis trois ans, a appris la mauvaise nouvelle mi-novembre : sur décision du gouvernement, l'équipe disparaît et ne sera donc pas dans le peloton en 2018.

"Je vais tout faire pour être sur le vélo en 2018"

Même s'il avoue que la "décision est difficile à accepter", Romain Le Roux prévient : "Je vais tout faire pour être sur le vélo en 2018." Lui qui venait de signer une prolongation de contrat d'un an avec l'armée de terre se retrouve sans équipe. "J'ai encore un an de contrat mais les reconversions pour être prof de sport ou tenir un fusil, c'est non. La seul solution que j'envisage c'est d'être sur le vélo, pas ailleurs."

Le natif de Guipavas a pris contact avec certaines équipes : "Fortuneo avec qui j'ai eu quelques contacts en fin de saison, Virtual Concept... Le problème c'est que les effectifs sont clos, et surtout les budgets. C'est compliqué. Après, certaines équipes n'ont pas trop de budget et sont donc limitées en coureurs. Un mec en plus qui arrive en payant son salaire ça peut les intéresser."

A la recherche de 40 000 euros

Romain Le Roux, 25 ans, a donc décidé de lancer une campagne de financement participatif : "L'idée c'est de trouver 40 000 euros pour que ça paye mon salaire dans une équipe professionnelle. En attendant, je continue à m'entraîner un maximum notamment avec Olivier Le Gac (FDJ) et Laurent Pichon (Fortunéo). Leur soutien moral est très important, parfois c'est compliqué de garder la motivation mais je la garde quand même pour être performant en 2018."

Cette campagne de financement participatif est disponible sur la plateforme Kengo