Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Cyclisme

Le Franc-Comtois Vincent Jacquet nommé directeur du centre mondial du cyclisme de l'UCI

-
Par , France Bleu Besançon, France Bleu Belfort-Montbéliard

Vincent Jacquet a été nommé par l'UCI ( l'union cycliste internationale) directeur du centre mondial du cyclisme ce mercredi. Le Franc-Comtois a, dans le passé, été DTN de la fédération française de cyclisme. Il prend la suite de Frédéric Magné, licencié.

Vincent Jacquet, ici en 2015, alors DTN de la FFC vient d'être nommé directeur du Centre mondial du cyclisme (CMC) ( photo archives)
Vincent Jacquet, ici en 2015, alors DTN de la FFC vient d'être nommé directeur du Centre mondial du cyclisme (CMC) ( photo archives) © Maxppp - ERIC BALEDENT

L'Union cycliste internationale (UCI) a annoncé ce mercredi dans un communiqué qu'elle confiait la direction du Centre Mondial du Cyclisme, basé à Aigle en Suisse, au Franc-Comtois Vincent Jacquet. Une nomination qui intervient après le licenciement du précédent directeur Frédéric Magné. L'ancien pistard français, Frédéric Magné, dirigeait le CMC depuis 2009, mais il était accusé par d'anciens salariés et cyclistes de discrimination, allant jusqu'au racisme, harcèlement et abus de bien social.  "Accusations totalement injustifiées" a toujours dit l'ancien directeur, mais l'UCI l'a licencié le 5 novembre.

C'est dans ce contexte de crise que l'UCI confie donc à Vincent Jacquet la direction du CMC . Dans un communiqué l'Union cycliste internationale annonce qu'elle compte "mettre en place un système d'alerte à disposition des salariés et stagiaires du Centre mondial du cyclisme". L'UCI va mettre en place d'un groupe de travail placé sous l'autorité du président de l'instance, le Français David Lappartient.  Ce groupe de travail sera chargé de faire des propositions "en vue de s'assurer du bien-être et du respect des employés et des stagiaires de son centre d'entraînement et de formation". 

Ancien DTN de la fédération française et ancien Directeur de cabinet dans le Doubs

Vincent Jacquet, né à Montbéliard, est bien connu en Franche-Comté, car il était jusqu'à l'an dernier directeur de cabinet de la présidente du conseil départemental du Doubs. Il a été durant quatre ans, entre 2013 et 2017, à la tête de la direction technique nationale (DTN) de la Fédération française de cyclisme. Auparavant, il a dirigé le Centre Régional d’Education Physique et Sportive (CREPS) de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur (PACA) ou le Centre National de Ski Nordique et de Moyenne Montagne de Prémanon 

Il avait rejoint l'UCI au poste de Chef des Relations Internationales et de la Solidarité en janvier 2019. Le CMC accueille des jeunes cyclistes du monde entier et a pour mission d'amener au plus haut niveau des champions de pays dans lequel le cyclisme n'est pas très développé. L'Erythréen Merhawi Kudus (Astana), ou Natnael Berhane (Cofidis) sont passés par ce centre basé en Suisse.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu