Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Cyclisme

Le maillot bleu-blanc-rouge reste la propriété de l'équipe de Marc Madiot

dimanche 1 juillet 2018 à 16:33 Par Gildas Menguy, France Bleu Mayenne

L'épreuve en ligne des championnats de France de cyclisme a été remportée ce dimanche après-midi par Anthony Roux. Le Lorrain porte le maillot de l'équipe FDJ des frères Madiot depuis son passage chez les professionnels.

Le maillot de champion de France sur les épaules d'Anthony Roux, un coureur de l'équipe du Mayennais Marc Madiot.
Le maillot de champion de France sur les épaules d'Anthony Roux, un coureur de l'équipe du Mayennais Marc Madiot. © Maxppp - Yves-Marie Quemener

Mantes-la-Jolie, France

Décidément, les championnats de France réussissent à la formation au trèfle. Sur les sept dernières éditions, l'équipe FDJ (Groupama-FDJ depuis février 2018) a remporté le titre à six reprises. Une vraie tradition au sein de l'équipe créée et dirigée depuis 1997 par le Mayennais Marc Madiot.

Anthony Roux, 31 ans, s'est imposé à Mantes-la-Jolie au terme d'une course éprouvante avec une forte chaleur. Le Lorrain, bon rouleur et ancien vainqueur du Circuit de la Sarthe Pays de la Loire (2011), succède ainsi à son équipier Arnaud Demare. Roux a pris sa revanche après plusieurs podiums sur les championnats de France (3e en 2009, 2e en 2011). En 2014 au Futuroscope, le coureur de Verdun avait pris la 3e place avant d'être déclassé pour avoir provoqué la chute du sprinteur de Cofidis, Nacer Bouhanni.

L'émotion de Marc Madiot

Pour le manager de l'équipe Groupama-FDJ, Marc Madiot, cette victoire est belle et lui procure beaucoup d'émotion : "On avait la course en mains, mais elle a failli nous échapper dans les derniers hectomètres. Je suis content pour Anthony car cela fait des années qu'il tourne autour. Ce maillot va lui faire beaucoup de bien au niveau mental. Et c'est formidable pour l'équipe, car il n'y avait une seule équipe aujourd'hui sur le terrain. Je suis très content de ce qu'ont produit les gars aujourd'hui, dans le sacrifice, dans l'effort. Tout le monde donnait pour tout le monde. Et ça c'est très important dans ce style de course."

Contrat rempli pour les coureurs mayennais

Concernant les deux coureurs mayennais au départ, ils ont fait leur course. Justin Mottier, pour ces premiers championnats de France Elites, s'est glisser dans la première grosse échappée. Le coureur de Saint-Georges Buttavent a ensuite lâché prise et a abandonné après 170 kilomètres de course. Arnaud Courteille, lui, est allé au bout des 253 kilomètres. Au bout de l'effort aussi, car le Mayennais a pris un coup de chaud lors des 20 derniers kilomètres. Le coureur licencié à Laval Cyclisme 53 a pris la 40e place en passant la ligne à 4'49 du vainqueur. Courteille a en tout cas confirmé qu'il était en forme.

Place maintenant à quelques jours de vacances pour ces deux coureurs. Leur équipe, Vital Concept, ne participe pas au Tour de France et sera en stage à partir de la mi-juillet.