Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Cyclisme

Plus de peur que de mal pour le Montluçonnais Julian Alaphilippe après sa chute sur le tour du Pays basque

mercredi 10 avril 2019 à 19:39 Par Eric Le Bihan, France Bleu Pays d'Auvergne et France Bleu

Après sa brillante victoire lors de la 2e étape, le champion bourbonnais est tombé ce mercredi à 5 km de l'arrivée. Il a pu regagner la ligne d'arrivée sur son vélo. Malgré des contusions multiples, les dernières nouvelles sont plutôt rassurantes.

Julian Alaphilippe à terre sur le Tour du Pays basque
Julian Alaphilippe à terre sur le Tour du Pays basque

Montluçon, Allier, France

La chute collective est intervenue à un peu plus de 5 km de l'arrivée alors que le peloton frottait sérieusement. Le Montluçonnais est resté de longues minutes à terre en se tenant un poignet, mais il a fini par remonter sur son vélo pour terminer l'étape, un genou ensanglanté, avec plus de 12 minutes sur le vainqueur du jour, l'Allemand Maximilian Schachmann (BORA), qui conforte son maillot de leader.

Les Ardennaises en ligne de mire

Impressionnant vainqueur dans un sprint en montée mardi lors de la 2e étape, Julian Alaphilippe a évidemment dit adieu à tout espoir de victoire finale, mais l'essentiel n'est plus là. Un départ demain semble presque anecdotique, on craint surtout pour les prochaines grandes échéances cochées par le Bourbonnais : les classiques ardennaises (Amstel Gold Race, Flèche Wallonne et Liège-Bastogne-Liège). 

Après le bonheur de la victoire mardi, Alaphilippe a lourdement chuté sur le Tour du Pays basque  - Maxppp
Après le bonheur de la victoire mardi, Alaphilippe a lourdement chuté sur le Tour du Pays basque © Maxppp - JESUS DIGES

Ses blessures ne sont pas sérieuses - attaché de presse de Deceuninck-Quick Step

Si l'on attend des nouvelles plus précises de son état de santé, l'attaché de presse de l'équipe belge Deceuninck-Quick Step, Phil Lowe, a déclaré en début de soirée que «ses blessures ne sont pas sérieuses». Le bilan médical communiqué un peu plus tard par l'organisation de l'épreuve fait état de "multiples contusions", mais pas de blessure sérieuse. Il "reste en course" et devrait donc être au départ de la 4e étape jeudi. 

On se souvient que Julian Alaphilippe avait abandonné en 2017 sur ce même Tour du Pays basque. Une blessure à un genou consécutive à une chute, qui lui avait valu un repos forcé de deux mois...