Cyclisme

Le Tour de France 2016 frôlera les Pyrénées-Orientales

Par Mathieu Ferri, France Bleu Roussillon mardi 20 octobre 2015 à 12:55

Le peloton du Tour de France en Andorre en 2009
Le peloton du Tour de France en Andorre en 2009 © Maxppp

Encore une fois, le tracé de la Grande Boucle évite les Pyrénées-Orientales. En revanche, il y aura une étape 100% catalane plus au sud, entre Vielha et Andorre. Et un départ de Carcassonne.

Si le Tour de France passe dans les Pyrénées-Orientales l'été prochain, ça sera seulement sur quelques kilomètres, sur la 10e étape Andorre-Revel. 

Le mardi 12 juillet, les coureurs partiront d'Escaldes-Engordany (Andorre), emprunteront le Port d'Envalira, et fileront vers l'Ariège puis la Haute-Garonne. Pour cela, pas d'autre choix que d'emprunter la RN22 entre le Pas-de-la-Case et l'Hospitalet-près-l'Andorre... soit neuf petits kilomètres dans les Pyrénées-Orientales. 

Placé sur cette étape, le Port d'Envalira sera d'ailleurs le "toit" de ce 103e Tour de France, avec une altitude de 2409 mètres. Le tracé vers Revel passe ensuite par Ax-les-Thermes, puis la course devrait ensuite bifurquer vers Lavelanet, puis Mirepoix, avant d'arriver en Haute-Garonne.

La dernière fois que le Tour de France est passé "vraiment" dans les Pyrénées-Orientales, c'était en 2009, avec une arrivée à Perpignan. Thomas Voeckler s'était imposé près de la place de Catalogne, après un départ du Cap d'Agde.

Une étape catalane entre Vielha et Andorre

Mais les Catalans amoureux de vélo se consoleront : le Tour va rester trois jours en Andorre, avec une arrivée d'étape, un jour de repos, et un départ d'étape. Le même scénario s'est produit sur le Tour d'Espagne en septembre dernier, avec 3 jours de présence du peloton.

Et puis la 9e étape de ce Tour de France sera quasi-totalement sud-catalane : après le départ de Vielha, dans le Val d'Aran, le peloton gravira le Port de la Bonaigua, près de Baqueira-Béret. Les coureurs fileront ensuite vers Sort, puis le Col del Canto. Un passage à La Seu d'Urgell, et ça sera enfin la montée vers Andorre-Arcalis, là où Brice Feillu avait gagné en 2009.

Dernière occasion de voir les coureurs pas très loin de Perpignan : le mercredi 13 juillet. Départ de Carcassonne,  vers Montpellier.

A voir aussi : CARTE INTERACTIVE - Le parcours du Tour 2016 en détail, étape par étape