Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Tour de France 2018

Le Tour de France 2018 fera une incursion dans le Gers et les Landes

-
Par , France Bleu Gascogne
Landes, France

Le Tour de France 2018 fera bien une incursion dans les Landes et le Gers. France Bleu Gascogne a pu obtenir le détail du parcours de la 18e étape, celle du 26 juillet prochain entre Trie-sur-Baïse et Pau. Une étape de 172 km, avec un petit passage dans le sud du Gers et le sud des Landes.

Le peloton du Tour de France 2018 passera dans le sud du Gers et le sud des Landes
Le peloton du Tour de France 2018 passera dans le sud du Gers et le sud des Landes © Maxppp - YOAN VALAT

Le Tour de France 2018 fera bien une incursion par le sud du Gers et des Landes. France Bleu Gascogne a pu obtenir le détail du parcours de la 18e étape, le 26 juillet prochain, entre Trie-sur-Baïse et Pau, une étape de 172 kilomètres. "C'est une étape qu'on a voulu de transition entre deux grosses étapes de montagne" explique Thierry Gouvenou, le directeur technique de Amaury Sport Organisation, chargé du tracé des étapes.

Le détail de l'itinéraire peut encore évoluer, mais le peloton passera bien sur une petite partie du Gers et des Landes. Après le départ, à Trie-sur-Baïse, les coureurs vont d'abord traverser le sud du Gers, et entrer vraisemblablement dans le département par Castex. Ce qui est sûr, c'est qu'ils passeront par Miélan et Marciac, avant de revenir dans les Hautes-Pyrénées. Un passage par la route des vins de Gascogne, par Madiran, puis Viella dans le vignoble du Saint-Mont.

Si on suit la logique du tracé, les coureurs devraient ensuite prendre la direction du nord et entrer dans les Landes. "On fera Aire-sur-l'Adour, on passera ensuite à Eugénie-les-Bains, puis à Geaune et à Samadet pour quitter les Landes et rejoindre la commune d'Arzacq-Arraziguet, dans les Pyrénées-Atlantiques" poursuit Thierry Gouvenou.

Voilà pour les grandes lignes, car l'itinéraire n'est pas connu dans le détail et il peut encore évoluer d'ici juillet prochain. "Quand on présente le Tour de France, tous les parcours ont été reconnus et puis ils ont envoyé dans les préfectures pour validation. Elles recevront les parcours proposés d'ici la fin de la semaine" conclut Thierry Gouvenou.

Un "petit passage" dans le Gers et le Landes

Au total, l'incursion dans le Gers et les Landes devrait concerner entre 60 ET 70 kilomètres, sur une étape longue de 174 kilomètres. Pas grand chose, quand on a connu les grandes étapes Pau - Bordeaux, mais ça ne surprend pas Lionel Gaüzère, le président du Stade Montois Cyclisme : "Ils (les organisateurs) sont vraiment dans la conception d'un Tour assez montagneux, où il n'y a pas vraiment d'étape de plat, il y a des étapes qu'ils qualifient de plat mais c'est plutôt des étapes accidentées. Ils cherchent à faire du spectacle avant tout, et malheureusement, je crois que les Landes souffrent de leur position géographique soit avant ou après les Pyrénées... Moi je verrais bien un jour, un contre la montre, on un département bien pour ça !"

Sur cette question, l'organisation répond que ce type de course (le contre la montre) a pris trop d'importance ces dernières années pour le classement général. "On a une tendance à vouloir réduire le nombre de kilomètres dans les contre la montre et réduire leur fréquence", complète Thierry Gouvenou.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess