Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Cyclisme

Le Tour de France 2018 ne pourra pas traverser le Gois de Noirmoutier

mardi 25 juillet 2017 à 5:29 - Mis à jour le mardi 25 juillet 2017 à 14:45 Par Marion Fersing et Aurore Jarnoux, France Bleu Loire Océan et France Bleu

Le départ du Tour de France 2018 a dû être décalé d'une semaine à cause de la Coupe du monde de foot. Résultat, le peloton s'élancera bien de Noirmoutier, mais il ne pourra pas traverser le Gois, ça ne colle plus avec les horaires de marée basse. Noirmoutier qui commence déjà à préparer la fête.

Comme le départ du Tour de France 2018 a été décalé, il ne pourra pas traverser le gois de Noirmoutier comme en 2011
Comme le départ du Tour de France 2018 a été décalé, il ne pourra pas traverser le gois de Noirmoutier comme en 2011 © Maxppp -

Île de Noirmoutier, Vendée, France

À peine le Tour de France 2017 terminé que Noirmoutier commence déjà à préparer l'édition 2018. C'est de l'île vendéenne que sera donné le grand départ le 7 juillet, une semaine plus tard que prévu initialement, en raison de la Coupe du monde de foot. Et, du coup, le peloton ne pourra pas traverser le Gois pour rejoindre le continent. Ça ne colle plus avec les horaires de marée basse (basse mer à 5h30 et 18h30).

Une délégation vendéenne à Düsseldorf et à Bergerac

Le départ sera tout de même donné de Noirmoutier, de Noirmoutier-en-l'île, peut-être du port. Ensuite ? On devrait en savoir plus d'ici un mois et demi. Et ça fait donc beaucoup de choses à organiser alors, pour avoir de bons conseils, une délégation vendéenne s'est rendue au départ du Tour de France 2017 à Düsseldorf et Allemagne et à l'étape de Bergerac, pour voir comment s'organise une petite ville étape.

Résultat, les élus ont vite compris qu'il fallait un lieu assez grand pour accueillir tout le monde avant le départ, le peloton, la caravane, les spectateurs... Et ça, dès le jeudi. Ils ont donc choisi le Vendéspace. La présentation des coureurs devrait donc se faire à La-Roche-sur-Yon.

Peut-être des navettes pour acheminer tout le monde

Ensuite, direction Noirmoutier donc. Là, les grosses difficultés, ce sont la circulation et le stationnement sur l'île. C'est pour ces questions là que des agents de la mairie sont allés jusqu'à Bergerac. Pour voir comment la ville s'est s'organisée. "Ils sont allés voir comment ça se passe pour les fermetures de voies, la mobilisation des bénévoles", explique Noël Faucher, le maire de Noirmoutier-en-l'île. "Et puis surtout, il faut correctement baliser. Ça va être un gros challenge de trouver assez de stationnement pour tous les véhicules avant le départ et que nous, ensuite, on assure l'acheminement avec des navettes. Ce n'est pas encore complètement décidé, mais c'est probablement ce qu'on va faire."

C'est un vrai challenge, il faut montrer Noirmoutier sous son meilleur jour !

En allant à Düsseldorf, les Vendéen se sont aussi rendu compte que le Tour commence bien avant le départ. "Il faut permettre aux personnes, le matin, de pouvoir vivre pleinement l'ambiance du Tour de France", poursuit Noël Faucher, "ça veut dire qu'il ne faut pas se limiter à ce qui va être proposé par le village du Tour. Il faut aussi que la ville se mette aux couleurs du Tour, qu'il y ait un certain nombres d'animations offertes dès le matin. C'est un vrai challenge parce qu'il ne faut pas décevoir, il faut monter l'île sous son meilleur jour".

Bref, vous l'aurez compris, il reste encore pas mal de choses à peaufiner. Mais les élus vendéens sont confiants : ce sera une grande fête !