Cyclisme

Le Tour de France devrait repasser en Auvergne en 2017

Par Emmanuel Moreau, France Bleu Pays d'Auvergne et France Bleu Saint-Étienne Loire lundi 19 septembre 2016 à 4:00

Le Tour de France passe à Ambert lors de l'étape Issoire - Le Puy en 2005
Le Tour de France passe à Ambert lors de l'étape Issoire - Le Puy en 2005 © Maxppp - Gero Breloer

Après les étapes au Lioran et Arpajon sur Cère cet été, le Tour de France devrait revenir en Auvergne en 2017. Une arrivée au Puy-en-Velay semble très probable mais ce ne sera peut être pas la seule ville concernée.

Le suspense devrait durer jusqu'au 18 octobre prochain, le jour de la présentation du parcours du Tour 2017. Mais comme chaque année, les passionnés essayent de savoir bien plus tôt quelles seront les villes étapes. Il y a toujours quelques fuites, quelques élus qui ne tiennent pas leur langue, malgré l'interdiction qui leur est faite par ASO de ne rien dire à l'avance. Cette année pourtant, la chasse aux informations semble plus compliquée que lors des Tours précédents.

Il y a tout de même quelques parties du parcours qui sont pratiquement certaines. Bien sûr le départ d'Allemagne à Dusseldorf, déjà officialisé, et quelques arrivées au sommet comme à La Planche des Belles Filles ou au col de l'Izoard. Il y aussi l'étape du dimanche 16 juillet qui irait de l'Aveyron au Puy. Ce n'est pas officiel mais cela semble acquis; la seule incertitude concerne la ville de départ, Rodez ou une ville voisine. Ce serait la quatrième fois que le Tour de France ferait étape dans la cité ponote, la dernière c'était en 2005, une étape d'Issoire au Puy.

Une deuxième journée en Auvergne?

Le Tour pourrait bien rester un jour de plus dans la région, avant de filer dans les Alpes. De nombreuses rumeurs annoncent un départ de Brioude le lendemain, une ville candidate à une étape chaque année. Des rumeurs que ne confirme pas Jean-Jacques Faucher. Le maire de Brioude rappelle que lors de la seule venue du Tour dans sa ville, en 2008, il n'avait été prévenu que trois jours avant la présentation du parcours. Le petit plus brivadois cette année, c'est évidemment la deuxième place de l'enfant du pays dans le dernier Tour de France. Une étape chez Romain Bardet, ce serait un des rendez-vous de l'été, mais le coureur d'AG2R n'en sait pas plus lui non plus.

Romain Bardet ne sait pas si le Tour de France passera chez lui à Brioude

Autre possibilité évoquée, une arrivée au col du Béal, pourquoi pas avec un départ de Brioude? Il n'y a qu'une cinquantaine de kilomètres entre les deux à vol d'oiseau et de nombreuses côtes inédites que la course pourrait emprunter. Mais cette arrivée ne satisferait que partiellement la candidature commune d'Ambert et de Montbrison qui aimeraient que le Tour s'arrête dans les deux villes. Enfin il y a aussi la possibilité d'une journée de repos en Haute-Loire. La seconde journée de repos est toujours placée en début de troisième semaine, le lundi ou le mardi suivant les années.