Cyclisme

Le Tour de France fera étape dans le Cantal l'année prochaine

Par Emmanuel Moreau, France Bleu Pays d'Auvergne et France Bleu mardi 13 octobre 2015 à 19:24

Le Tour de France au Pas de Peyrol en 2011
Le Tour de France au Pas de Peyrol en 2011 © Maxppp

Une semaine avant la présentation officielle du parcours du Tour de France 2016, France Bleu Pays d'Auvergne peut vous révéler qu'une arrivée et un départ d'étape auront lieu dans le Cantal. Ce sera les 6 et 7 juillet, avec notamment une étape Limoges - Le Lioran.

Le Tour de France reviendra dans le Cantal 5 ans après son dernier passage. En 2011, c'était pour une étape Issoire - Saint-Flour (une étape très mouvementée avec la grave chute de Vinokourov et surtout l'accident de deux coureurs projetés dans le fossé par une voiture de France Télévision) puis une étape Aurillac - Carmaux. Entre les deux, les coureurs avaient passé la première journée de repos dans le département, le Tour était donc resté trois jours dans le Cantal, une exposition maximale pour le département.

Ce sera un peu moins l'année prochaine, mais le Cantal aura tout de même droit à la première étape de montagne du Tour. Les coureurs arriveront par Salers, ils grimperont le Pas de Peyrol avant de redescendre sur Murat avant l'ascension finale sur Le Lioran. Ce sera la deuxième arrivée du Tour au Lioran, après 1975 (victoire du belge Michel Pollentier). Le soir, la caravane du Tour sera logée dans les hôtels autour d'Aurillac. 

Nicole Vigues, la maire de Laveissière, la commune où est située Le Lioran

Il reste tout de même encore un petit secret à percer, celui de la ville de départ le lendemain. Ce ne devrait pas être Aurillac mais plutôt du coté de la Chataigneraie. La rumeur parle de Marcolès où un grand critérium accueille les vedettes du Tour chaque année au mois d'août. Une information démentie sur place où on espère surtout un passage du peloton dans la commune. Marcolès a l'inconvénient d'être une tout petite commune (600 habitants) mais le Tour peut s'adapter à toutes les situations. Il est aussi question de Maurs, où le village départ pourrait être plus facilement installé sur la place de l'Europe. 

Une bonne nouvelle pour le Cantal, en revanche les autres communes auvergnates qui étaient candidates ont été recalées. Il n'y aura pas d'étape à Yzeure, Saint-Pourçain (la dernière ville auvergnate à avoir accueilli le Tour en 2013) ou Brioude. Et surtout, il n'y aura pas d'étape dans le Livradois-Forez, où Ambert et Montbrison avaient déposé une candidature commune pour une arrivée au col du Béal plus un départ. Il faut savoir être patient avant d'accueillir les coureurs.