Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Cyclisme

Les Boucles cyclistes Drôme Ardèche s'attachent les services de deux anciens champions

-
Par , France Bleu Drôme Ardèche

Les anciens champions Charly Mottet et Bernard Vallet rejoignent le comité d'organisation de la course. Ils seront conseillers techniques et sportifs, mais aussi ambassadeurs.

Le comité d'organisation de Guillaume Delpech (premier à gauche) accueille Charly Mottet et Bernard Vallet (juste à côté de lui).
Le comité d'organisation de Guillaume Delpech (premier à gauche) accueille Charly Mottet et Bernard Vallet (juste à côté de lui). - Yves Perret

Guilherand-Granges, France

Ce sont quelques lignes du cyclisme français des années 1980 qui étaient présentes à Guilherand-Granges, mardi, pour la présentation du tracé de la 20e édition des Boucles Drôme Ardèche. Bernard Vallet a été meilleur grimpeur du Tour de France en 1982 et vainqueur d'étape sur le Tour de France 1980. Charly Mottet, lui, a été numéro un mondial cycliste en 1989, triple vainqueur du Critérium du Dauphiné, et maillot jaune du Tour de France (pendant 6 jours) en 1987. Tous deux sont devenus les nouveaux visages des Boucles Drôme Ardèche.

Charly Mottet et Bernard Vallet rejoignent le comité d'organisation des Boucles - Aucun(e)
Charly Mottet et Bernard Vallet rejoignent le comité d'organisation des Boucles - Yves Perret

Cet engagement, c'est le choix du cœur pour ces deux hommes, qui ont fait leurs premiers coups de pédale au VS Romanais-Péageois. "J’ai connu les Boucles Drôme Ardèche en tant que spectateur puis en tant que chauffeur des véhicules VIP lors des éditions 2016 et 2017. J’ai toujours trouvé qu’il s’agissait de belles courses avec du cachet. Leur standing s’est élevé au fil des années et possède encore une bonne marge de progression", a expliqué Bernard Vallet. 

"En tant que Drômois d'origine, voir la plupart des organisateurs, des anciens copains avec qui j'ai courus, ça m'a attiré. Pour moi, c'était plein de bon sens et de logique de venir donner un coup de main et apporter mon expérience", a ajouté Charly Mottet.

La course a gagné en standing

Leur recrutement intervient alors que la course a gagné en standing : elle a intégré le circuit UCI ProSeries, soit la deuxième division cycliste, juste derrière l'UCI World Tour. De quoi attirer un peu mieux les équipes, qui pourront venir courir en préparation de Paris-Nice, qui a lieu une semaine plus tard, ou Milan-San Remo, qui a lieu trois semaines plus tard. 

Les Boucles de Drôme-Ardèche ont d'ailleurs déjà assuré la présence des équipes françaises : Cofidis, Groupama-FDJ, et AG2R-La Mondiale. Les négociations sont en cours pour attirer des équipes étrangères. Par ailleurs, le vainqueur de cette course remportera 200 points au classement UCI, contre 125 auparavant.

Un tracé ardéchois plus musclé

Le tracé ardéchois - Aucun(e)
Le tracé ardéchois -

Et pour marquer le coup, en cette année de 20e édition, les organisateurs ont décidé de durcir le côté ardéchois de la course. Afin d'assurer le spectacle autant que les belles prises de vues, la course, dans sa dernière boucle, va s'octroyer une montée supplémentaire. 

"On va passer au nord des coteaux de Cornas, un peu au-dessus de Chateaubourg, pour déboucher en haut à Saint-Romain de Lerps. Et c'est dans cette partie-là, entre Chateaubourg et Saint-Romain de Lerps, que l'on va trouver de forts pourcentages et de superbes cadres esthétiques sur la vallée du Rhône, ce qui participe à l'esthétique globale de la course", détaille Guillaume Delpech, le président du comité d'organisation. "C'est là que la vraie course va commencer, dans sa dernière heure", complète, en souriant, Charly Mottet. Le parcours drômois, lui, reste inchangé

La course aura lieu en deux jours, comme d'habitude. Le 29 février, la course (de 180 kilomètres) partira et arrivera à Guilherand-Granges. Le lendemain, 1er mars, elle partira et arrivera à Livron (200 kilomètres environ).

Suivre les Boucles Drôme Ardèche

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu