Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Cyclisme

Liège-Bastogne-Liège : Bardet sur le podium, Alaphilippe quatrième

dimanche 22 avril 2018 à 17:25 Par Mickaël Chailloux, France Bleu Pays d'Auvergne et France Bleu Saint-Étienne Loire

On attendait les Auvergnats sur Liège-Bastogne-Liège. Même s'il n'ont pas remporté la Doyenne des classiques, Romain Bardet termine sur le podium et Julian Alaphilppe, mué en équipier de luxe sur les derniers kilomètres, finit quatrième. C'est son ami et coéquipier Bob Jungels qui l'emporte.

Julian Alaphilippe et son coéquipier Bob Jungels lors de la Doyenne des classiques
Julian Alaphilippe et son coéquipier Bob Jungels lors de la Doyenne des classiques © Maxppp - JULIEN WARNAND/EPA/Newscom/

Les coureurs sont partis de Liège ce matin, vers 10h10, pour 258 kilomètres, très durs. Mais la course n'a livré son verdict que lorsqu'est arruvée la côte de Roche-aux-Faucons, à 20 kilomètres de l'arrivée. C'est le luxembourgeois Bob Jungels, de l'équipe Quick Step, qui l'emporte. Les deux français mieux classés sont deux auvergnats, Romain Bardet 3ème et Julian Alaphilippe, 4ème. 

Julian Alaphilippe, équipier de luxe 

Il a levé les mains au ciel au moment de franchir la ligne d'arrivée en quatrième position, montrant son sponsor, Quick Step. C'est un formidable travail d'équipe qui a été effectué ce dimanche. Après une attaque du vétéran Philippe Gilbert, c'est le luxembourgeois Bob Jungels, qui protégeait alors Julian Alaphilippe, qui attaque à 20 kilomètres. Personne ne pourra le reprendre. Tout le monde se regardera parmi les poursuivants. A l'arrivée, les deux coureurs s'échangent une longue accolade. 

La très bonne performance de Romain Bardet

Il l'avait dit depuis plusieurs semaines. Romain Bardet avait coché sur son calendrier la case Liège-Bastogne-Liège. Il n'a pas déçu, se plaçant toujours dans la roue des favoris durant les 40 derniers kilomètres. Il signe son premier podium sur un monument.