Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

RECIT - Maillot jaune et victoire d'étape : Julian Alaphilippe a marqué le Tour de France 2020

-
Par , France Bleu Berry

Auteur d'un Tour de France 2019 d'anthologie, Julian Alaphilippe n'a pas été autant en réussite cette année. Mais avec une victoire d'étape et trois jours passés en maillot jaune, le cycliste berrichon a quand même marqué cette édition 2020. Retour sur ces trois semaines intenses.

Julian Alaphilippe vainqueur de la deuxième étape du Tour de France 2020, dans les rues de Nice
Julian Alaphilippe vainqueur de la deuxième étape du Tour de France 2020, dans les rues de Nice © Maxppp - Sébastien BOTELLA/PHOTOPQR/NICE MATIN

Au moment de faire le bilan du Tour de France de Julian Alaphilippe, on retient une image. Julian Alaphilippe, par terre, les bras sur la tête, en pleurs. Il vient de remporter la deuxième étape du Tour de France 2020, dans les rues de Nice. Une victoire qu'il dédie à son père, Jo, disparu au mois de juin. Un succès qui lui permet de décrocher le maillot jaune de leader.

Une victoire d'étape et trois jours avec le maillot jaune

Le cycliste berrichon avait prévenu avant d'arriver sur la Promenade des Anglais : il n'était pas dans la même condition physique qu'en 2019 et il n'avait pas pour ambition de rééditer son Tour exceptionnel avec deux victoires d'étape et 14 jours passés avec le maillot jaune. Il avait aussi publiquement visé la victoire sur cette deuxième étape, bien conscient qu'il pourrait y décrocher le maillot jaune. Attendu comme le loup blanc, avec une pression phénoménale sur le dos, Alaphilippe a encore prouvé sa force de caractère. A quinze kilomètres de l'arrivée, il part à l'attaque. Et règle au sprint le Suisse Marc Hirschi. Victoire d'étape et maillot jaune. Un maillot jaune qu'il gardera pendant trois jours.

Julian Alaphilippe maillot jaune pendant trois jours sur le Tour de France 2020
Julian Alaphilippe maillot jaune pendant trois jours sur le Tour de France 2020 © Maxppp - Stéphane DUCLET/PHOTOPQR/LA PROVENCE

Un bidon d'eau lui fait perdre le maillot jaune

On espérait alors une nouvelle formidable épopée. Le rêve n'a pas duré longtemps à cause d'une seconde d'inattention. Un peu de déconcentration de Julian Alaphilippe mais surtout une erreur de son équipe. Un bidon d'eau pris à 17 kilomètres de l'arrivée lors de l'étape entre Gap et Privas, ce qui est strictement interdit par le règlement. Conséquence : une pénalité de 20 secondes et un maillot jaune cédé au Britannique Adam Yates. Julian Alaphilippe assume cette erreur et rappelle que ce n'était de toute façon pas son objectif principal que de garder cette place de leader le plus longtemps possible. Il espère surtout pouvoir gagner d'autres étapes.

À l'attaque mais en manque de réussite

Dans les Pyrénées, le cycliste berrichon se fait volontairement lâcher pour perdre du temps au classement général et pouvoir facilement partir dans les échappées. Ce qu'il fera à plusieurs reprises dans les dix derniers jours de course. Mais à chaque fois, Alaphilippe est trop juste physiquement. Surveillé de très près par les autres coureurs, il éprouve des difficultés à se débarrasser de ses compagnons d'échappée. Julian Alaphilippe rallie finalement Paris sans rajouter de ligne à son palmarès. Mais il a pu constater une fois de plus sa popularité sur les bords des routes, même si le public a moins répondu présent en raison du contexte et des contraintes sanitaires liées à l'épidémie de Covid.

Désormais, le Berrichon a quelques jours pour se reposer et se concentrer sur son principal objectif de la saison : les championnats du monde de cyclisme, qui se déroulent dimanche 27 septembre à Imola.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess