Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Marc Madiot : "Roland Fangille, c'était une institution, le cyclisme du terroir"

-
Par , , France Bleu Gard Lozère

Les hommages se multiplient après la disparition de Roland Fangille, créateur historique de l'Etoile du Bessèges, décédé du coronavirus à 80 ans.

Roland Fangille et Raymond Poulidor, côte à côte sur l'Etoile de Bessèges pendant près de 50 ans.
Roland Fangille et Raymond Poulidor, côte à côte sur l'Etoile de Bessèges pendant près de 50 ans. © Maxppp - Alexis Bethune / MaxPPP

Le monde du cyclisme est en deuil. On a appris ce jeudi la mort de Roland Fangille. Le créateur historique de l'Etoile de Bessèges est décédé à l'âge de 80 ans des suites du Coronavirus. Au fil du temps, le gardois était devenu un personnage incontournable du vélo, pour son abnégation à maintenir contre vents et marées cette épreuve pendant cinquante ans, malgré les difficultés d'organisation de plus en plus importantes.

Roland Fangille avait toujours su réunir autour de lui une équipe de bénévoles formidablement investis. Et tous ceux qui l'ont accompagné dans cette aventure sont tristes aujourd'hui  à l'image de Cyrille, bénévole sur l'Etoile depuis près de 30 ans, qui confie sur France Bleu Gard Lozère : "C'est quelqu'un qui était très fort. Il s'est toujours battu sur tous les domaines. Ce n'était pas un simple organisateur Il mettait la main de partout, s'il fallait enlever une barrière il l'enlevait. Il avait les yeux partout (..) On a perdu quelqu'un de très très grand"

Mireille est bénévole sur l'Etoile depuis plus de 20 ans. "Je suis vraiment triste. Les larmes me viennent toutes seules, confie-t-elle. Il était spécial comme bonhomme, il avait ses coups de gueule, mais c'était surtout un homme adorable"

"C'est le 14 de Bessèges. A Bessèges, on dit le 14 c'est l'homme fort. Quand on va au lot, on dit l'homme fort. Lui, c'est l'homme fort'" Mireille, bénévole de l'Etoile de Bessèges

Au delà de Bessèges, c'est tout le cyclisme français qui pleure la disparition de Roland Fangille, à l'image de Marc Madiot. "C'est une triste nouvelle. R. Fangille, c'était une institution, c'était la rentrée des classes, c'était la bonne humeur, la convivialité, le cyclisme du terroir", déclare sur FB Gard Lozère le manager de l'équipe FDJ et président de la ligue nationale de cyclisme. "C'est une vraie perte pour le cyclisme. C'était vraiment une bonne personne. Il faisait partie des dinosaures parmi les organisateurs. C'était _50 ans d'histoire_. Immense respect pour tout ce qu'il a réalisé."

"Je suis un inconditionnel de l'Etoile de Bessèges. Si on peut participer à la continuité de l'épreuve, la Ligue sera là bien évidemment" Marc Madiot, président de la Ligue Nationale de Cyclisme, au micro FB Gard Lozère

Choix de la station

À venir dansDanssecondess