Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Olivia Onesti (Creuse Oxygène) termine 4e des championnats du monde de VTT

-
Par , France Bleu Creuse

Après son titre mondial remporté mercredi avec l'équipe de France de relais, Olivia Onesti brille aussi sur l'épreuve individuelle juniors dames de cross-country. La pilote de Creuse Oxygène finit 4e, ce jeudi à Leogang en Autriche.

Olivia Onesti (3ème en partant de la droite), en forêt de Chabrières avec ses coéquipiers du Team Scott - Creuse Oxygène
Olivia Onesti (3ème en partant de la droite), en forêt de Chabrières avec ses coéquipiers du Team Scott - Creuse Oxygène © Radio France - Camille André

Pour Olivia Onesti, les championnats du monde 2020 de VTT de Leogang (Autriche) sont une réussite, même si elle peut nourrir une petite pointe de regrets. Ce mercredi, la pensionnaire de Creuse Oxygène, grand espoir du cyclisme tricolore, a parfaitement joué son rôle dans le relais français qui décroche le titre de champion du monde.

Et ce jeudi, elle roulait pour sa pomme, dans l'épreuve individuelle chez les juniors dames. Olivia Onesti, 16 ans, avait peut-être dans les pattes la course de la veille. Avec son dossard numéro 13, elle a su se caler dans la roue des leaders, passant au premier tour en neuvième position, à quelques secondes de l'Autrichienne Mona Mitterwallner.

Quatrième... mais loin du podium

Elle grignotait très vite quelques places, se calant en cinquième position, et profitait du gros coup de barre de la Néerlandaise Puck Pieterse pour gagner encore une place. Sur une circuit très boueux, l'écart avec la tête de la course passait de 0'42'' à 3'13'' après le troisième tour, pour atteindre 4'27'' au final.

La nouvelle championne du monde juniors est l'Autrichienne Mona Mitterwallner qui a dominé la course de bout en bout. La deuxième place est pour l'Allemande Luisa Daubermann, la troisième place pour la Tchèque Aneta Novotna.

Championne d'Europe en titre, Olivia Onesti manque le podium mondial pour 1'51''. Derrière elle, se glisse une autre Française, Lina Burquier (5e).

Choix de la station

À venir dansDanssecondess