Cyclisme

Paris - Bourges : un podium entièrement tricolore

Par Michel Benoît, France Bleu Berry jeudi 5 octobre 2017 à 19:11

Le Beauvaisien Rudy Barbier (AG2R La Mondiale) s'est imposé au sprint dans le 67éme Paris-Bourges
Le Beauvaisien Rudy Barbier (AG2R La Mondiale) s'est imposé au sprint dans le 67éme Paris-Bourges © Radio France - Michel Benoit

Victoire française dans Paris Bourges. Ce n'était plus arrivé depuis cinq ans. C'est le Picard, Rudy Barbier qui s'impose... devant un berrichon. Le Vierzonnais Marc Sarraut n'est pas passé loin dans le sprint final.

Comme le veut la coutume, c'est un peloton groupé qui a franchi la ligne d'arrivée à Bourges au terme de 193 km de course et un départ de Gien (Loiret). Un sprint parti de très loin, fatal à Nacer Bouhanni, l'un des favoris, deux fois deuxième de l'épreuve. Rudy Barbier s'est imposé devant Marc Sarraut (Française des Jeux) et Jérémy Lecroq (Roubaix-Lille Metropole)

Le berrichon Marc Sarraut, 2éme de Paris Bourges. - Radio France
Le berrichon Marc Sarraut, 2éme de Paris Bourges. © Radio France - Michel Benoit

Marc Sarraut avait terminé 4éme l'année dernière... deuxième cette année ; le Vierzonnais de 24 ans se rapproche de la victoire ! Le coureur se disait tout de même très déçu à l'arrivée, mais rassuré sur sa forme alors qu'il ne lui reste plus qu'une course cette saison : Paris-Tours, dimanche : "L'équipe a fait un super travail pour moi. Ca m'a permis de m'économiser pour le final. Dimanche, j'irai pour gagner sur Paris-Tours. Je pourrai conclure ma saison en beauté."

Jérémy Lecroq (Roubaix-Lille Métropole) termine 3eme du sprint sur ce Paris Bourges. - Radio France
Jérémy Lecroq (Roubaix-Lille Métropole) termine 3eme du sprint sur ce Paris Bourges. © Radio France - Michel Benoit

C'était la dernière course de Cédric Pineau, 2eme de Paris-Bourges en 2008. Son père Franck Pineau (directeur sportif à la FDJ) est natif de la Borne dans le Cher. Ce n'est donc pas un hasard si Cédric Pineau a voulu raccrocher sur cette course : " Je suis surtout fier de raccrocher ici, après onze ans de carrière. Ce n'est pas rien autant d'années. Je suis à moitié berrichon, et je voulais vraiment terminer ici. Physiquement, c'est compliqué. J'ai une artère bouché à la jambe droite. J'ai déjà été opéré il y a deux ans, et ça recommence. je préfère donc raccrocher le vélo pour préserver ma santé. Mais je compte rester dans le vélo. J'ai plusieurs projets. je commente des courses pour l'équipe TV et ça me plait bien. Je veux rendre au vélo, ce qu'il m'a donné."

Cédric Pineau, tout jeune retraité du vélo, à 32 ans. - Radio France
Cédric Pineau, tout jeune retraité du vélo, à 32 ans. © Radio France - Michel Benoit

Une course marqué par un accident. Un gendarme a été blessé. Une voiture a voulu forcer le passage à Menetou-Salon. Le gendarme souffre d'une fracture de la jambe.