Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Cyclisme

Paris-Nice 2018 : Julian Alaphilippe monte sur le podium après le contre-la-montre de Saint-Etienne

mercredi 7 mars 2018 à 17:22 Par François Rauzy, France Bleu Pays d'Auvergne

En prenant la troisième place du contre-la-montre qui reliait La Fouillouse à Saint-Etienne ce mercredi, le Montluçonnais Julian Alaphilippe a grappillé de précieuses secondes sur le leader du Paris-Nice Luis Leon Sanchez. Il est désormais troisième du classement général.

Julian Alaphilippe en plein effort (photo d'illustration - Paris-Nice 2017)
Julian Alaphilippe en plein effort (photo d'illustration - Paris-Nice 2017) © Maxppp - Sébastien Nogier

Saint-Étienne, France

La quatrième étape de l'édition 2018 de la "course au soleil" aura donc souri à Julian Alaphilippe. Quatrième à 38 secondes de Luis Leon Sanchez avant le départ de ce contre-la-montre, il gagne donc une place et revient à 26 secondes de l'espagnol, qui a conservé son maillot jaune. Le grand gagnant de cette course, c'est le néerlandais Wout Poels, qui en plus de remporter le contre-la-montre, fait un bond de 15 places au général pour se hisser à la seconde place. Le co-leader de l'équipe Sky (avec le vainqueur de Paris-Nice 2017 Sergio Henao), avait connu quelques pépins depuis le début de la semaine, avant de prouver à quel point son équipe restait redoutable dans l'exercice du contre-la-montre.

Julian Alaphilippe est l'un des challengers de cette édition du Paris-Nice, après sa cinquième place de l'an dernier. Avec un plateau de coureurs homogène, sans favori absolu, le coureur de Montluçon aura une belle carte à jouer sur les prochaines étapes. Il a le mérite de donner du sel à la course au soleil grâce à son tempérament d'attaquant.

Demain, les coureurs s'élanceront de Salon-de-Provence pour rejoindre Sisteron, une étape accidentée, avec deux cols qui devraient faire la différence : le Col de Lagarde d'Apt, en 1ère catégorie, et la Côte de la Marquise, en 3ème catégorie, qui s'élèvera devant les coureurs à 13km de l'arrivée.

Le parcours de Paris-Nice 2018

Dimanche 4 mars, 1re étape : Chatou > Meudon, 135 km et la victoire d'Arnaud Démare