Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Paris-Nice : Thibaut Pinot "Je vais faire le mieux possible, je dois reprendre le rythme de la compétition"

Mélisey, France

Le coureur cycliste Haut-Saônois Thibaut Pinot sera sur le départ de la 78ème édition du Paris-Nice. C'est sa troisième course de la saison après le Tour de la Provence, où il a terminé 7e et le Tour des Alpes Maritimes et du Var fin février. Il avait terminé 6e.

Thibaut Pinot lors de la présentation du Tour de France 2020
Thibaut Pinot lors de la présentation du Tour de France 2020 © Radio France - Nicolas Wilhelm

La 78e édition du Paris-Nice doit s'élancer ce dimanche 8 mars à Plaisir dans les Yvelines : environ 17 équipes cyclistes participent à la course au Soleil. Plusieurs équipes ont annulé, en raison de la propagation du coronavirus, comme Movistar, Jumbo ou encore Ineos, la formation d'Egan Bernal, vainqueur du Tour de France l'an dernier. 

Thibaut Pinot, sur le départ 

Le Haut-Saônois Thibaut Pinot de l'équipe Groupama-FDJ sera sur la ligne de départ, pour sa troisième course de la saison. Il a participé au Tour de la Provence, du 13 au 16 février, une course où il a terminé 7e. Enfin, du 20 au 23 février, il a fini 6e du Tour des Alpes Maritimes et du Var, six mois et demi après son abandon du Tour de France fin juillet. 

"Ca va être un Paris-Nice qui sera dur avec le mauvais temps"

Cette course, confie le cycliste, c'est avant tout l'occasion de se rassurer sur sa forme physique. "Je vais pas me cacher que je suis pas dans la condition que je pensais être mais je vais faire le mieux possible, j'ai une belle équipe". 

Le coureur anticipe d'avance les difficultés de la course, avec le temps maussade qui s'annonce. Mais son objectif, avant tout, c'est de retrouver "le rythme de la compétition." Il le sait, il est l'un des favoris. Mais "on verra bien ce dimanche" conclut-il. 

Le Haut-Saônois retrouvera l'autre grande figure du Tour de France 2019 : Julian Alaphilippe, de l'équipe Deceuninck-Quick Step.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess