Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Cyclisme

Paris-Roubaix : les coureurs des Hauts de France ont souffert

dimanche 8 avril 2018 à 20:54 Par Stéphane Barbereau et Christian Palka, France Bleu Nord et France Bleu Picardie

Les cyclistes des Hauts de France (Arnaud Démarre, Adrien Petit et Florian Sénéchal) ont été à la peine dans cette 116ème édition de la "Reine des Classiques" : méforme, malchance, rien ne leur a été épargné.

Florian Sénéchal (Quickstep) dans le secteur pavé numéro 17, sur le Paris-Roubaix 2018
Florian Sénéchal (Quickstep) dans le secteur pavé numéro 17, sur le Paris-Roubaix 2018 © Radio France - Fred Haslin

Roubaix, France

Il était l'un des grands espoirs tricolores sur cette course, lui qui porte depuis près d'un an la tunique de champion de France. Arnaud Démarre a fini loin, très loin des premiers ce dimanche après-midi sur le Vélodrome de Roubaix. Il pointait à la 6ème place, l'année passée, le Beauvaisien doit se contenter de la 61ème pour cette édition 2018 : 

On peut se pointer au départ avec une période de classiques exceptionnelle mais j'ai eu quelques pépins, je me suis cogné le genou dès les premiers secteurs, j'ai cassé une roue avant et j'ai eu du mal à me remettre dans la course

Arnaud Démarre (Groupama-FDJ), le visage couvert de poussière à l'arrivée au vélodrome de Roubaix - Radio France
Arnaud Démarre (Groupama-FDJ), le visage couvert de poussière à l'arrivée au vélodrome de Roubaix © Radio France - Stéphane Barbereau

L'Arrageois Adrien Petit, 41ème

Il était le leader de l'équipe vendéenne Direct Energie sur cette dernière classique des Flandres. Adrien Petit était très déçu à l'arrivée, après sa 41ème place, dans le même groupe qu'Arnaud Démarre, à près de 13 minutes du premier, Peter Sagan. Le coureur originaire du Cambrésis aurait souhaité joué un rôle dans le final même s'il s'attend

Je m'y attendais un peu étant donné que je n'avais pas fait de course de plus de 200 kilomètres. Il me manque des courses à étape.

L'Arrageois Adrien Petit, au vélodrome de Roubaix - Radio France
L'Arrageois Adrien Petit, au vélodrome de Roubaix © Radio France - Stéphane Barbereau

La poisse pour Florian Sénéchal qui abandonne

Mais le plus malchanceux ce dimanche, c'était Florian Sénéchal (Quickstep), comme il le racontait sur son compte twitter : 

Le coureur originaire de Ligny-en-Cambrésis a cassé à deux reprises une roue dans la trouée d'Arenberg, a été retardé 3 fois dans des chutes de coureurs le précédant : 

Dans Paris-Roubaix, tu dois être chanceux. Ce que je n'ai pas été aujourd'hui !