Cyclisme

Pas de Tour de France à Bordeaux en 2017... mais une candidature pour 2018

Par Stéphanie Brossard et Yves Maugue, France Bleu Gironde lundi 17 octobre 2016 à 15:54

Alberto Contador devant la place de la Bourse lors du Tour 2010
Alberto Contador devant la place de la Bourse lors du Tour 2010 © Maxppp - Maxppp

Bordeaux a déposé une demande pour accueillir le Tour de France... en 2018. Question de finances. Et volonté de valoriser deux autres événements sportifs en 2017.

Le parcours du Tour de France 2017 est présenté ce mardi à Paris. Certaines étapes ont déjà filtré. On sait par exemple que le Périgord accueillera les coureurs de la Grande Boucle pour une journée de repos le lundi 10 juillet à Périgueux avant une étape Périgueux-Bergerac le mardi 11 juillet qui passera notamment par Montignac, près de la grotte de Lascaux, et par la vallée de la Dordogne. Enfin, le mercredi 12 juillet au matin, les coureurs partiront d'Eymet pour rejoindre les Pyrénées avec une possible arrivée au sprint à Pau. En revanche, comme depuis six ans, le Tour évitera consciencieusement la Gironde et Bordeaux, une ville qui a pourtant constitué pendant longtemps un passage obligé pour les coureurs.

►►► A lire aussi : Les hôteliers du Périgord sont prêts pour le Tour de France

Bordeaux candidate en 2018

La dernière fois que le Tour de France s'est arrêté à Bordeaux, c'était en 2010. Bordeaux avait été ville-étape : pour une arrivée depuis Salies-de-Béarn, et un départ de contre-la-montre individuel vers Pauillac en passant dans les vignes du Médoc. Pour revoir Alberto Contador et le peloton à Bordeaux, il faudra attendre, au moins 2018. Une demande a été envoyée à ASO, l'organisateur. Pour 2017, la ville préfère se consacrer à deux autres événements : le départ de la Solitaire du Figaro et les championnats de France et d'Europe de BMX aux Quinconces.

Question de choix et de finances

L'été 2017 sera placé sous le signe du vélo... mais pas du Tour. L'idée est de "valoriser nos deux athlètes sélectionnés cette année aux Jeux Olympiques de Rio, Joris Daudet et Manon Valentino, du Stade Bordelais. On est très fier d'eux et ils méritent qu'on organise un événement pour eux l'an prochain" expliquait en juillet Arielle Piazza l'adjointe au maire de Bordeaux en charge des sports. C'est aussi une question de budget. "On n'a pas d'enveloppe extensible. Il faut être raisonnable. On aura déjà aussi la Solitaire du Figaro en 2017 sur les bords de la Garonne". Bordeaux reste tout de même l'une des villes les plus visitées par le Tour de France depuis sa création en 1903 avec Paris.

►►►Notre dossier spécial Tour 2016

Partager sur :