Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Cyclisme

Piste : cinq ans après ses deux records du monde au Mexique, François Pervis revient sur les coulisses de l'exploit

jeudi 6 décembre 2018 à 5:51 Par Gildas Menguy, France Bleu Mayenne et France Bleu

Il y a cinq ans jour pour jour, François Pervis créait la surprise sur le vélodrome d'Aguascalientes au Mexique. Il battait le record du monde du 200 mètres lancé et le lendemain celui du kilomètre. Un authentique exploit sur lequel revient le pistard mayennais.

Les temps des records du monde de François Pervis sont inscrits sur ses chaussures.
Les temps des records du monde de François Pervis sont inscrits sur ses chaussures. © Maxppp - Olivier Arandel

François Pervis avait bien préparé son coup. Nous sommes en novembre 2013 et le pistard mayennais est en grande forme lors des Six Jours de Grenoble. L'idée germe alors de viser les deux records du monde de sa discipline : le 200 mètres lancé et le kilomètre. Et ce, lors de la manche de Coupe du monde qui arrive un mois plus tard à Aguascalientes, une ville du Mexique perchée à près de 1900 mètres d'altitude. Seul son entraîneur, Justin Grace, est mis dans la confidence de cet objectif un peu fou.

Deux records du monde en 24 heures !

Le 6 décembre 2013, sur le vélodrome construit en 2009, François Pervis bat de deux dixièmes le record du monde du 200 mètres en 9''347. Le Mayennais est éliminé du tournoi de vitesse en quart de finale par le Britannique Jason Kenny, champion olympique de la spécialité, sans que Pervis joue le coup à fond car il se réserve pour la suite. 

Le lendemain, en effet, se dispute l'épreuve du kilomètre dont le pistard de Villiers-Charlemagne est champion du monde en titre (Minsk 2013). Maillot arc-en-ciel sur le dos, François Pervis s'élance en dernier et réalise un chrono stratosphérique de 56"303 (soit quatre secondes de mieux que son précédent record personnel) et améliore le record du monde d'Arnaud Tournant de deux secondes. Il devance deux coureurs allemands qui eux-même avaient battu la marque de Tournant quelques minutes plus tôt.

"Tout le monde voulait me féliciter"

Le natif de Château-Gontier réalise en deux jours une performance incroyable. Un doublé historique faisant se lever l'ensemble du public du vélodrome mais aussi tous les coureurs et leur staff rassemblés au centre de la piste. "Ce jour là, j'ai serré des centaines de mains, tout le monde voulait me féliciter !".

Cinq ans après, ces deux records du monde tiennent toujours. Mais François Pervis estime que le record du 200 mètres pourrait bientôt tomber. "C'est certainement la dernière fois que l'on fête l'anniversaire de ce record car les braquets et les entraînements ont beaucoup évolué depuis et des coureurs ont actuellement le record dans les jambes", explique simplement le septuple champion du monde de cyclisme sur piste.

Ce qui est sûr, c'est que les 6 et 7 décembre 2013, de l'autre côté de l'Atlantique, François Pervis a marqué l'histoire de son sport et écrit l'une des plus belles pages de sa carrière sportive.

François Pervis, 5 ans après ses deux records du monde

Revivez le record du monde du kilomètre