Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite DOSSIER : Le Tour de France 2017

Quand Marseille boudait le Tour de France

vendredi 21 juillet 2017 à 17:00 Par Tony Selliez, France Bleu Provence et France Bleu

Avant-dernière étape du Tour de France ce samedi avec un contre-la-montre marseillais. Mais l'histoire de Marseille et de la Grande Boucle n'a pas toujours été rose. Et Christian Prudhomme, le patron du Tour, se plaît à raconter cette anecdote.

L'Hôtel de ville de Marseille aux couleurs du Tour de France 2017
L'Hôtel de ville de Marseille aux couleurs du Tour de France 2017 © Radio France - Tony Selliez

Marseille, France

Marseille a été 35 fois ville-étape du Tour de France. Mais son histoire d'amour avec la Grande Boucle n'a pas toujours été si simple...

18 ans d'absence

Marseille figurait au programme du tout premier Tour de France en 1903, pour une étape de 374 kilomètres tracée depuis Lyon. Elle a aussi fait partie de la carte de l'épreuve pour le cinquantenaire du Tour en 1953, pour son centenaire en 2003 et, plus récemment encore, pour la 100e édition en 2013.

Mais en 1971, selon le directeur du Tour Christian Prudhomme, le maire de l'époque se serait "fâché" avec l'épreuve.

La 12e étape, sur 251 km, emmène le peloton d'Orcières-Merlette à Marseille. Eddy Merckx impose un tempo d'enfer et les coureurs arrivent plus vite que prévu.

"Eddy Merckx fait attaquer ses équipiers dès les premiers kilomètres de l'étape. À tel point que les coureurs sont arrivés avec une heure et demie d'avance. L'organisation du Tour de France était encore en train d'installer les barrières. Ils ont mis la ligne d'arrivée au tout dernier moment. Et le maire Gaston Defferre n'était pas arrivé. Il a pris ça comme un affront !" Christian Prudhomme

Christian Prudhomme nous raconte pourquoi Marseille a boudé le Tour de France pendant 18 ans

Le Tour est finalement revenu à Marseille un 14 juillet, en 1989, pour le bicentenaire de la Révolution française. Et c'est un Français d'ailleurs qui a remporté l'étape : Vincent Barteau.

À lire aussi :