Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Robert Marchand

Robert Marchand, le doyen des cyclistes, est mort à l'âge de 109 ans

- Mis à jour le -
Par , France Bleu, France Bleu Drôme Ardèche, France Bleu Picardie, France Bleu Paris

Robert Marchand est mort dans la nuit de vendredi à samedi à l'âge de 109 ans à Mitry-Mory en Seine-et-Marne. Cycliste jusqu'à son dernier souffle sous le maillot de L'Ardéchoise, il avait multiplié les records.

Robert Marchand, doyen des cyclistes (ici en 2018), avait 109 ans.
Robert Marchand, doyen des cyclistes (ici en 2018), avait 109 ans. © AFP - ERIC FEFERBERG

Natif d'Amiens en 1911, Robert Marchand s'est éteint dans la nuit de vendredi à samedi à Mitry-Mory en Seine-et-Marne, "paisiblement, dans son sommeil", a annoncé la maire de la commune Charlotte Blandiot-Faride. Il avait 109 ans. Ce passionné de cyclisme était devenu une mascotte et un exemple pour tous les amoureux du vélo. Il avait fêté son dernier anniversaire en novembre dernier à l'Ehpad de Mitry-Mory, en bonne santé mais très affaibli. Robert Marchand avait reçu en cadeau un vélo d'appartement.

Il fêtait ses 107 ans à vélo sur les routes d'Ardèche

Robert Marchand était un cycliste atypique puisqu'il avait obtenu plusieurs records à 100 ans passés. En 2017, il avait ainsi établi un record mondial de vitesse à vélo dans la catégorie des plus de 105 ans, parcourant en une heure 22,547 kilomètres. "C'est bien ! J'ai pas vu l'affiche des dix dernières minutes, sinon j'aurais été un peu plus vite, j'aurais fait mieux", déclarait l'inoxydable champion sur la ligne d'arrivée. Parmi ses autres exploits : un périple entre Paris et Moscou en 1992, à l'âge de 81 ans. 

Né en Picardie, installé en Seine-et-Marne, ayant vécu sur plusieurs continents, Robert Marchand était aussi une figure de la course cycliste "L'Ardéchoise". Il avait pris sa retraite cycliste à l'âge de 106 ans, mais un an plus tard, le jour de ses 107 ans, le 26 novembre 2018, il avait parcouru près de vingt kilomètres à vélo entre Privas et Le Pouzin, en Ardèche. Un exploit immortalisé par France Bleu Drôme Ardèche en vidéo. Pour lui rendre hommage, un col porte désormais son nom à Saint-Félicien depuis 2011.

La notoriété à l'âge de la retraite

Robert Marchand avait pourtant commencé sa carrière sportive comme gymnaste. Il se tourne ensuite vers le vélo et remporte sa première course à 14 ans. Il renonce à devenir cycliste professionnel, à cause de sa petite taille (1,50 m) et exerce divers métiers, de sapeur-pompier à planteur de canne à sucre. 

Il réenfourche sa bécane à la soixantaine, en tant qu'amateur et c'est là que se produit le déclic : il enchaîne les records et grâce à sa pugnacité et sa bonne humeur accède à la notoriété. Sa longévité, il la devait, confiait-t-il, à son hygiène de vie ("du sport", "beaucoup de fruits et légumes", "pas trop de café", "pas de cigarettes", "très peu d'alcool") et reconnaissait début 2017 avoir seulement des soucis de tension, de rhumatismes et d'audition.

Robert Marchand, invité de France Bleu Drôme Ardêche le 12 juin 2018.
Robert Marchand, invité de France Bleu Drôme Ardêche le 12 juin 2018. © Radio France - Victor Vasseur

Un témoin du siècle 

Il avait vécu deux conflits mondiaux, connu 17 présidents de la République et 98 Tours de France, vécu au Canada et au Vénézuela. C'était aussi un militant communiste auquel Fabien Roussel, le secrétaire national du PCF a rendu hommage. 

"Un homme simple, pétillant et engagé" - Charlotte Blandiot-Faride, maire de Mitry-Mory

La maire communiste de Mitry-Mory, Charlotte Blandiot-Faride, salue "l'ami, le camarade et le champion". "Il a eu une vie trépidante" raconte-t-elle à France Bleu Picardie, mais il était resté "un être modeste et plein de générosité". "C'était un homme simple", "pétillant" et "très engagé", "toujours présent, même dans la dernière campagne municipale", conclut l'élue francilienne.

Robert Marchand lors d'un de ses nombreux records, en 2012.
Robert Marchand lors d'un de ses nombreux records, en 2012. © AFP - SEBASTIEN FEVAL

La Fédération française de cyclisme a également salué Robert Marchand.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Autre hommage, celui du Premier ministre, Jean Castex : "La petite reine est veuve".

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Choix de la station

À venir dansDanssecondess