Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Cyclisme

Romain Bardet Expérience: le Tour du Cantal version Bardet

vendredi 15 juin 2018 à 17:58 Par Emmanuel Moreau, France Bleu Pays d'Auvergne

Le Tour du Cantal version Bardet ce n'est pas une course cycliste mais des étapes à travers le département, à parcourir librement. Les deux premières étapes ont été lancées ce vendredi.

Romain Bardet sur les routes du Cantal, ici au col du Perthus
Romain Bardet sur les routes du Cantal, ici au col du Perthus © Radio France - Emmanuel Moreau

Cantal, France

Le partenariat a été officiellement signé ce vendredi matin au Conseil Départemental. Romain Bardet devient l'ambassadeur du Cantal, pendant trois ans. Un ambassadeur qui n'apporte pas que son image mais qui s'implique dans le projet, puisque c'est Romain Bardet qui valide les parcours, sur des routes qu'il connaît souvent très bien. 

Il faut dire que si le coureur d'AG2R est originaire de Brioude, il a aussi de solides racines cantaliennes par son père. Il profite d'ailleurs parfois de ses entraînements pour aller voir sa grand-mère qui habite Murat, en passant par Allanche et les cols du massif, Prat de Bouc, Perthus et bien sur Puy Mary. 

Des ascensions chronométrées

Les deux premières étapes, lancées ce samedi, ne passent pas dans ce secteur mais parcourent la Châtaigneraie. La première est une boucle de 115 kilomètres, de Saint-Santin de Maurs (où Romain Bardet a remporté le titre de champion d'Auvergne cadet en 2006) à Marcolès (lieu du traditionnel critérium du mois d’août). La seconde étape va de Marcolès à Aurillac, sur 127 kilomètres. Au final, il devrait y avoir neuf ou dix étapes d'ici trois ans, qui sillonneront tout le Cantal, une étape devrait même se terminer à Brioude. 

Une signalisation et une application sont en préparation pour aider les cyclistes à se repérer, sportifs, amateurs ou même utilisateurs de vélos électriques. Mais l'ambition du Romain Bardet Expérience va plus loin avec la volonté d'attirer des familles dans le Cantal. Même ceux qui ne pédalent pas doivent pouvoir apprécier le département pendant qu'une partie de la famille est sur les routes. 

Se mesurer à Romain Bardet dans les ascensions

Enfin il y aura une petite prime pour les plus sportifs. Ils pourront être chronométrés dans certaines ascensions et comparer leur temps au temps de référence réalisé par Romain Bardet. Trois premières ascensions sont prévues, avec quelques pourcentages très raides: la côte de Montsalvy (11 kilomètres), le Pont Noir de Marcolès (3 kilomètres) et la côte du plan d'eau de Maurs (3 kilomètres).