Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Route d'Occitanie 2021 : vers une arrivée inédite dans les Pyrénées et un final près des châteaux cathares

-
Par , France Bleu Occitanie

Alors que Paris-Roubaix, prévu ce 11 avril, est reporté au 3 octobre à cause du Covid-19, les organisateurs de courses s’organisent pour la suite de la saison. La Route d’Occitanie, mi-juin, devrait encore une fois réserver de belles surprises côté parcours, avec un final près des châteaux cathares.

La Route d'Occitanie sera dans le Tarn dès la première étape, comme ici l'an dernier à Cap Découverte, avec la victoire au sprint de Sonny Colbrelli.
La Route d'Occitanie sera dans le Tarn dès la première étape, comme ici l'an dernier à Cap Découverte, avec la victoire au sprint de Sonny Colbrelli. - La Route d'Occitanie / Aubin Lipke

Le parcours définitif de la Route d'Occitanie 2021 ne sera présenté que dans un mois, le 5 mai, mais tous les fans de cyclisme de la région sont aux aguets. Avec une première question, comme en 2020 : la course pourra-t-elle se dérouler comme prévu, ou devra-t-elle être adaptée à cause de l'épidémie de Covid-19 ?

Paris-Roubaix, prévu initialement ce dimanche 11 avril, est ainsi reporté au 3 octobre. Mais les organisateurs de courses se doivent tout de même de se préparer pour la suite de la saison, surtout pour la Route d'Occitanie, dont France Bleu Occitanie est la radio officielle, et qui sert souvent de terrain d'entraînement avant le Tour de France.

L'édition 2020 fût exceptionnelle, avec des stars du peloton : Chris Froome, Thibaut Pinot, et Egan Bernal, vainqueur du Tour de France 2019. Et puis bien sûr nos régionaux : Pavel Sivakov et Lilian Calmejane.

Grand départ de l'Hérault

Cette année, la course occitane veut continuer à étonner, du 10 au 13 juin. Le grand départ sera donné de l’Hérault, près de Béziers. L'arrivée de la première étape est fixée dans le Tarn, à Lacaune. Le final de ce premier jour a été dévoilé d’ailleurs récemment par les organisateurs.

Le lendemain, départ d’Aveyron, certainement de l’ouest du département. Traversée du Tarn-et-Garonne, et final dans le Gers, à Auch. L'arrivée sera jugée place de la Libération, face à la mairie. Le podium pour les récompenses sera lui installé au pied de la cathédrale, avec un hommage certain à Nicolas Portal, le directeur sportif gersois décédé brutalement l’an dernier.

Un nouveau site dans les Pyrénées et un final dans l'Aude

Les Pyrénées seront abordées dans la troisième étape. Le peloton devrait partir de Bigorre pour gravir le col du Tourmalet ou le col de Peyresourde, avec un final en altitude inédit en Haute-Garonne, dans une station de ski commingeoise. 

La Route d’Occitanie se terminera sur les routes de l’Ariège et de l’Aude, avec la quatrième étape, dont le départ est fixé à Lavelanet. L’arrivée finale sera jugée tout près d’un château cathare, avec une montée surprenante, à l'image de Rocamadour en 2020.

En juin, l'épreuve occitane traversera 10 départements sur les 13 que compte la région. Avec une inconnue : l’épidémie de coronavirus.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess