Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Cyclisme

Sécurité : le Tour de France va mobiliser 1 500 agents de l'Etat par jour en Vendée

lundi 2 juillet 2018 à 18:22 Par Emmanuel Sérazin, France Bleu Loire Océan

A 5 jours du Grand Départ, le Préfet de la Vendée a dévoilé ce lundi les chiffres-clés de la sécurité lors des deux étapes vendéennes. Des secours à la surveillance de la météo, environ 1 500 agents de l'Etat seront mobilisés chaque jour.

Le Préfet de la Vendée a présenté les différents dispositifs de sécurité ce lundi à la Roche-sur-Yon
Le Préfet de la Vendée a présenté les différents dispositifs de sécurité ce lundi à la Roche-sur-Yon © Radio France - Emmanuel Sérazin

Vendée, France

"On en parle aujourd'hui, en espérant que l'on n'en reparlera pas après : cela voudra dire que l'opération a été réussie". Voilà comment le Préfet résume la mise en place des différents dispositifs de sécurité qui accompagneront le passage du Tour samedi et dimanche, lors des deux premières étapes vendéennes. 

1060 gendarmes et policiers, et...

En matière de sécurité, la Gendarmerie Nationale sera au premier plan avec 960 militaires mobilisés samedi, et 900 dimanche. La seconde étape arrivant à la Roche-sur-Yon, les policiers seront 160 sur le pont dimanche, contre 90 la veille. A cela s'ajoutent les militaires de l'opération Sentinelle, déployés dans les villes de départ et d'arrivée. Leur mission sera de sécuriser les abords des 383 km de parcours, traversant 67 bourgs.

Le second bataillon le plus visible sera celui des secours. Environ 270 sapeurs-pompiers seront prépositionnés chaque jour de chaque côté du parcours qui est quasiment infranchissable. "Les forces de l'ordre et les secours ne peuvent emprunter que 37 points de cisaillement pour couper le parcours", détaille le colonel Olivier Chevreul, patron des gendarmes vendéens. De son côté, la Protection Civile va mobiliser une centaine de secouristes bénévoles. Et 35 personnels du SAMU seront également déployés aux quatre coins du département.

Les routes fermées pendant 5h

Les routes seront privatisées par ASO le temps du passage de la caravane et du peloton, soit une tranche de 5h. Elles seront fermées 3h avant le passage estimé du peloton, et ne rouvriront que 2h après le passage du dernier coureur. Quant à ceux qui avaient pensé se poster sur le pont de Noirmoutier pour voir passer le peloton, il faut oublier l'idée: l'accès au pont sera interdit aux voitures et aux piétons à partir de 7h. au-delà, Une tolérance sera accordée aux piétons pour traverser... mais sans s'arrêter !