Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Cyclisme

Magne, Walkowiak, Géminiani, Alaphilippe : l'histoire des Auvergnats en jaune sur le Tour de France

-
Par , France Bleu Pays d'Auvergne, France Bleu

Du Cantalien Antonin Magne au Bourbonnais Julian Alaphilippe en passant par Roger Walkowiak et Raphaël Géminiani, retour sur l'histoire en jaune des mousquetaires auvergnats qui ont mené, et remporté pour deux d'entre eux, le Tour de France.

Tour de France : les Auvergnats porteurs du maillot jaune.
Tour de France : les Auvergnats porteurs du maillot jaune. © Maxppp - Alexandre Marchi/Keystone Pictures/Jaime Pato/P. Guyot

Auvergne, France

Le maillot jaune célèbre son centenaire cette année à l'occasion de l'édition 2019 du Tour de France. Seuls quatre Auvergnats ont eu le bonheur de le porter. Jusqu'au bout de la Grande Boucle pour deux d'entre eux. Antonin Magne a montré la voie dans les années 30, Roger Walkowiak l'a suivi un quart de siècle plus tard. Dans la même décennie, le Clermontois Raphaël Géminiani a vécu quatre jours en jaune. En espérant que Julian Alaphilippe puisse aussi prolonger le plaisir. Hommage à nos trois illustres Mousquetaires auvergnats et au nouveau D'Artagnan du cyclisme.  

Antonin Magne 

Antoine Marius Magne, dit Antonin Magne, est né le 15 février 1904 à Ytrac dans le Cantal. Il est décédé le 8 septembre 1983 à Arcachon. Très méthodique dans sa préparation et son approche des courses, le Cantalien a remporté le Tour de France en 1931 et en 1934, avec neuf victoires d'étape à la clé. Antonin Magne a également été sacré champion du monde sur route en 1936. Il a poursuivi sa carrière dans le vélo en tant que directeur sportif.

Le Cantalien Antonin Magne vainqueur du Tour en 1931 et 1934 - Maxppp
Le Cantalien Antonin Magne vainqueur du Tour en 1931 et 1934 © Maxppp - Keystone Pictures USA

Roger Walkowiak

Roger Walkowiak est né le 2 mars 1927 à Montluçon dans l'Allier. Tourneur en usine de profession, "Walko" a su saisir sa chance avec bravoure et opportunisme en remportant le Tour en 1956, à l'issue d'une dernière disputée entre Montluçon et Paris. Particularité, le Bourbonnais n'a jamais gagné une seule étape sur la Grande Boucle, contrairement au Tour d'Espagne (deux victoires d'étape). Au terme de sa carrière, Roger Walkowiak est retourné à l'usine après avoir tenu un bar à Chapelaude. Il s'est éteint le 6 février 2017 à Cusset. 

Roger Walkowiak ici sur le Tour d'Espagne 1956 - Maxppp
Roger Walkowiak ici sur le Tour d'Espagne 1956 © Maxppp - JAIME PATO

Raphaël Géminiani

Raphaël Géminiani est né le 12 juin 1925 à Clermont-Ferrand. Contrairement à ses deux illustres aînés, il n'a jamais remporté  le Tour de France, mais il a eu le privilège de porter le maillot jaune pendant quatre jours en 1958. Géminiani a tout de même fini deux fois sur le podium de la Grande Boucle. Le "Grand Fusil" a terminé 2e derrière le Suisse Hugo Koblet en 1951 et 3e du Tour 58 dominé par le Luxembourgeois Charly Gaul. Raphaël Géminiani compte sept victoires d'étapes et un maillot de la montagne à son palmarès. Le chouchou du public auvergnat a aujourd'hui 94 ans et vit à Cournon.

Tour de France 58 : Raphaël Géminiani dans l'ascension du Mont Ventoux - Maxppp
Tour de France 58 : Raphaël Géminiani dans l'ascension du Mont Ventoux © Maxppp - P. Guyot

Julian Alaphilippe

Julian Alaphilippe est né le 11 juin 1992 à Saint-Amand-Montrond (Cher), mais il prend ses racines dans le Bourbonnais dès l'âge de six ans, lorsque sa famille s'installe dans la commune de Désertines. Julian découvre le vélo à l'âge de sept ans et signe sa première licence à l'Entente cycliste Montmarault-Montluçon. Il commence par le cyclo-cross et bifurque sur la route. Son cousin Franck devient son entraîneur en cadet et le demeure aujourd'hui. Élevé au rang de rois des classiques depuis deux ans, le numéro 1 mondial vient de réaliser un de ses rêves de gosse ce lundi en endossant le maillot jaune à Épernay. Julian Alaphilippe signe au passage sa 3e victoire d'étapes sur le Tour de France, après ses succès au Grand-Bornand et à Bagnères-de-Luchon l'été dernier. 

Un Auvergnat en jaune : Julian Alaphilippe succède au "Grand Fusil"  - Maxppp
Un Auvergnat en jaune : Julian Alaphilippe succède au "Grand Fusil" © Maxppp - Alexandre MARCHI