Cyclisme

Tour de France 2016 : la colère des élus de Verdun

Par Cédric Lieto, France Bleu Lorraine Nord et France Bleu Sud Lorraine lundi 19 octobre 2015 à 18:22

Le Tour de France était passé devant l'Ossuaire de Douaumont en 2014
Le Tour de France était passé devant l'Ossuaire de Douaumont en 2014 © Maxppp

Le parcours du Tour de France 2016 sera dévoilé ce mardi. La 103e édition de la Grande Boucle ne passera pas en Meuse malgré le centenaire de la bataille de Verdun. Les élus ne comprennent pas les organisateurs.

C'est en fin de matinée que les organisateurs du Tour de France lèveront le voile sur le parcours du Tour de France 2016. On sait déjà qu'il s'élancera du Mont Saint-Michel, le parcours de certaines étapes a également fuité ces dernières semaines. Il est peu probable que le peloton passe en Lorraine. Il y a même une certitude, la Grande Boucle ne fera pas étape à Verdun, malgré le centenaire de la bataille de Verdun.

Le maire de Verdun, Samuel Hazard a reçu un courrier la semaine dernière. Une lettre qui a du mal à passer :

C'est un courrier type qui doit être envoyé à l'ensemble des villes qui ne sont pas retenues. Il n'y a aucune justification, aucune légitimation à part nous dire qu'il y a des contraintes kilométriques, qu'il faut veiller au nombre d'étapes de plaine, de montagne ou de contre-la-montre, il n'y a rien."

"Le centenaire, c'est 2016 ! "

Beaucoup d'amertume même si ASO, la société organisatrice du Tour de France, n'avait pas pris d'engagement. Les élus avaient seulement bon espoir d'accueillir la Grande Boucle surtout depuis le passage du peloton devant l'Ossuaire de Douaumont en 2014. De la colère symbolisée par la prise de position de Julien Didry, maire de Bras-sur-Meuse, une commune voisine :

Moi, je suis contre le fait qu'il revienne en 2017 ou 2018. La bataille de Verdun, c'est 1916 et le centenaire, c'est 2016. Le retentissement ne sera pas le même. Pour moi, c'est un affront. C'est peut-être une position primaire mais c'est mon point de vue."

Samuel Hazard n'est pas sur cette ligne. Il espère que le Tour de France reviendra en 2018 pour célébrer le centenaire de l'armistice.