Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Le Tour de France 2017

Tour de France : les Français à surveiller

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Champagne-Ardenne, France Bleu

Le départ du Tour de France 2017 est donné ce samedi 1er juillet. Si certains Français ont une chance de remporter des étapes, d'autres peuvent espérer accéder au podium. Et pourquoi pas à la victoire finale comme Romain Bardet qui sera (notamment) à surveiller pendant cette Grande Boucle.

Le Français Romain Bardet, 2e du Tour de France l'an passé
Le Français Romain Bardet, 2e du Tour de France l'an passé © Maxppp -

A quelques jours du départ du Tour de France 2017, les Français ont de quoi briller cette année. Tour d’horizon.

Bardet, successeur de Hinault sur le toit du Tour?

Romain Bardet porte les chances françaises pour le classement général. Dauphin de Chris Froome lors du dernier Tour de France pour 12 secondes, l'Auvergnat aimerait grimper sur la plus haute marche du podium cette année pour succéder à Bernard Hinault, dernier vainqueur du Tour de France (1985).

A 26 ans, le leader de l'équipe AG2R La Mondiale compte sur son tempérament d'attaquant, son aisance sur tous les terrains et l'art de la descente pour faire la différence. Après sa 6e place lors du Dauphiné, l'Auvergnat a montré sa force dans les étapes de montagne mais aussi ses limites dans le contre-la-montre. Mais ça tombe bien pour lui : il y en a que deux au programme sur la Grande Boucle (36km). A Romain Bardet d'essayer de supporter l'inévitable pression après sa performance de juillet dernier.

Romain Bardet
Romain Bardet © Maxppp -

Pinot, la bonne surprise ?

Après son abandon sur le Tour passé, Thibaut Pinot veut se rattraper. Le coureur de la FDJ aimerait briller avec au moins une victoire d'étape. Voire plus si affinités pour le Franc-Comtois comme en 2014 (3e de la Grande Boucle). A 27 ans, il prend le départ en ayant fait le plein de confiance avec sa 4e place au Tour d'Italie en mai dernier.

Thibaut Pinot
Thibaut Pinot © Maxppp -

Bouhanni et Démare, deux sprinteurs pour briller

Ils visent une ou plusieurs étapes au sprint. Nacer Bouhanni et Arnaud Démare sont les "grosses cuisses" qui défendront les chances tricolores après l'éviction de Bryan Coquard par son équipe Direct Energie.

Nacer Bouhanni dispose de sa garde habituelle pour tenter de gagner une étape du Tour. Le Vosgien, qui a déjà enlevé des étapes au Giro et à la Vuelta, a été jusqu'à présent très malheureux dans le Tour : abandon dès la première semaine en 2013 et 2015, forfait en 2016. Il est remonté sur selle lors du Critérium du Dauphiné après son traumatisme crânien lors du Tour du Yorkshire (début mai).

Nacer Bouhanni
Nacer Bouhanni © Maxppp -

Arnaud Démare veut également sa part du gâteau. Le sprinteur de la FDJ a décroché le deuxième titre de champion de France de sa carrière en s'imposant facilement imposé devant... Nacer Bouhanni.

Barguil, Vuillermoz, Voeckler... pour une victoire de prestige

Warren Barguil est l'atout maître de Sunweb en montagne. La formation allemande a laissé Tom Dumoulin au repos pour se concentrer sur les victoires d'étapes. A 25 ans, le Breton "ira chercher en montagne les opportunités de victoire", a commenté Sunweb en annonçant mercredi la sélection des neuf coureurs retenus pour la Grande Boucle.

Aux côtés de Romain Bardet dans l'équipe AG2R La Mondiale, Alexis Vuillermoz (29 ans) veut s’offrir une étape comme ce fut le cas en 2015 à Mûr-de-Bretagne. Son début de saison a été décalé en raison d'une fracture à une vertèbre lombaire.

Orpheline de son sprinteur numéro un Bryan Coquard, l'équipe vendéenne Direct Energie s'en remet pour l'image à son leader emblématique, Thomas Voeckler (38 ans) qui mettra fin à sa carrière à la fin du Tour, et à son alter ego du même âge Sylvain Chavanel pour des coups d'éclat.

Tout comme Pierre Rolland (30 ans) et sa victoire de prestige comme l'Alpe d'Huez par le passé ou encore le coureur tout-terrain Tony Gallopin.

Warren Barguil
Warren Barguil © Maxppp -

La carte interactive des 21 étapes

© Radio France - Denis Souilla

A LIRE AUSSI ► Le dossier Tour de France 2017

Choix de la station

À venir dansDanssecondess