Cyclisme DOSSIER : Le Tour de France 2018

Tour de France 2018 : et si c'était enfin la bonne pour Romain Bardet ?

Par Eric Le Bihan, France Bleu Pays d'Auvergne, France Bleu Saint-Étienne Loire et France Bleu mardi 17 octobre 2017 à 16:19

Romain Bardet va tenter de détrôner Chris Froome en 2018
Romain Bardet va tenter de détrôner Chris Froome en 2018 © Maxppp - Yoan Valat

Dauphin de Froome en 2016, troisième l'été dernier, le Brivadois nourrit encore de grandes ambitions pour l'édition 2018, d'autant que le parcours semble suffisamment piégeux et nerveux pour bousculer la hiérarchie. Romain Bardet livre ses premières impressions.

La 105e édition, qui aura lieu du 7 au 29 juillet, s'élancera de Noirmoutier-en-l'Ile en Vendée. Pas de passage en Auvergne cette année (ce sera pour 2019), mais le menu a l'air appétissant. En tout cas, il a l'air de convenir à Romain Bardet qui disputera son 6eme Tour de France l'été prochain avec des objectifs encore très élevés. L'Auvergnat était présent à Paris ce mardi avec les principaux favoris de la Grande Boucle pour la présentation officielle du parcours 2018. Romain Bardet n'a pas caché sa satisfaction avec un petit sourire en coin qui en dit long sur ses intentions. "Pour des coureurs qui aiment se porter vers l'avant, ce parcours est enthousiasmant, il va offrir pas mal de possibilités pour bousculer la hiérarchie."

Prime à l'audace

Avant d'évoquer son terrain de prédilection, la montagne, le Brivadois note avec malice que la première semaine de course recèle de nombreux pièges potentiels. Bordures, secteurs pavés, les favoris ne sont pas à l'abri d'une mauvaise surprise, à commencer par Christopher Froome... Selon Romain Bardet, l'étape-reine des Pyrénées entre Bagnères-de-Luchon et Saint-Lary-Soulan col de Portet (65 km) et la 11ème étape alpine entre Albertville et La Rosières (108 km) sont très excitantes. "Ces étapes courtes vont emmener tout le monde à se découvrir, ça va réduire l'importance des équipes. Les grands leader vont être en action dès le départ". Lors de la 10ème étape entre Annecy et Le Grand-Bornand, le peloton passera par le plateau des Glières, lieu historique et symbole de la résistance française contre les nazis. "Le Tour de France se doit de faire l'écho de ces éléments de patrimoine et de culture française", affirme Romain Bardet. "Cela donne une dimension supplémentaire au côté sportif et ça rend l'évènement encore plus unique".

Et Romain Bardet de conclure "En dernière semaine, le dénivelé sera très important. Un jour à plus de 5000 mètres, un autre à près de 4000 : j'aime ces étapes marathon, qui ont fait la légende du Tour de France." Lui pourrait aussi entrer dans la légende en devenant le premier Français à remporter la Grande Boucle depuis Bernard Hinault en 1985. Une éternité...

Le Tour de France 2018 se disputera en 21 étapes pour une distance totale de 3329 kilomètres. France Bleu vous détaille le parcours étape par étape.