Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Cyclisme DOSSIER : Tour de France 2019

Tour de France 2019 : Nîmes accueillera la 16e étape et une journée de repos

jeudi 25 octobre 2018 à 12:17 - Mis à jour le jeudi 25 octobre 2018 à 17:05 Par Anne Jocteur Monrozier et Hervé Sallafranque, France Bleu et France Bleu Gard Lozère

Le parcours de la 106e édition du Tour de France a été dévoilé ce jeudi 25 octobre. Cette année, les coureurs passeront trois jours dans le Gard entre les 22 et 24 juillet 2019 pour deux étapes et une journée de repos à Nîmes.

Les coureurs du Tour devant les arènes de Nîmes en 2008
Les coureurs du Tour devant les arènes de Nîmes en 2008 © Maxppp -

Nîmes, France

Les 16e et 17e étapes de la 106e édition du Tour de France mettront fin juillet le Gard et Nîmes en valeur. La cité romaine abritera une étape intramuros et une journée de repos. La ville avait déjà créé l'événement en 2017 en accueillant le grand départ de la Vuelta dans les arènes. Cette réussite a sans doute inspiré les organisateurs de la Grande Boucle : Nîmes sera donc cet été le centre névralgique de la transition entre les sommets des Pyrénées et ceux des Alpes pour les équipes engagées dans le Tour.

Les coureurs arriveront à Nîmes le lundi 22 juillet après la 15e étape, entre Limoux (Aude) et Foix (Ariège) et y passeront une journée de repos

Le mardi 23 juillet, la capitale gardoise sera à la fois ville de départ et d'arrivée de la 16e étape de 177 km. Le tracé officiel de cette étape n'a pas encore été révélé, mais France Bleu Gard Lozère est en mesure d'en dévoiler les contours.

Le village départ s'installera sur l'Esplanade Feuchères, avec départ fictif devant les arènes comme lors de la Vuelta, le Tour d'Espagne, il y a un an et demi. En revanche, pour des contraintes technique, l'arrivée ne devrait pas être jugée face à l'entrée de l'ancien palais de justice, comme pour le dernier passage du Tour  à Nîmes en 2014. La ligne pourrait même être tracée en dehors du centre ville.

Une arrivée favorable aux sprinters, jugée sans doute en dehors du centre ville 

Entre temps, les coureurs auront donc effectué une boucle de près de 180 km, d'abord en remontant plein nord en direction de l'Uzège puis du Gard Rhodanien vers Bagnols-sur-Cèze peut-être même jusqu'à Pont Saint Esprit. Ensuite, le peloton bifurquera plein ouest, vers les contreforts des Cévennes, dans le secteur de Barjac, Saint Ambroix, puis Bessèges ou encore La Grand Combe avant de redescendre vers Nîmes, probablement en passant du côté d'Anduze.

Une étape présentée comme favorable aux sprinters sur le site officiel du Tour de France. Le tracé s'y prête incontestablement avec cependant  deux bémols : d'abord elle interviendra au lendemain d'une journée de repos et traditionnellement ces étapes réservent souvent des surprises. Ensuite, le vent, s'il est présent, peut aussi semer le trouble au sein du peloton. Alors un sprint massif à l'arrivée ? Oui sans doute, mais pas sûr.

Enfin le peloton quittera le département le mercredi 24 juillet, lors du départ de la 17e étape qui reliera le Pont du Gard à Gap (Hautes-Alpes) à travers le Vaucluse, pour attaquer le "gros morceau" des Alpes.

Toutes les étapes du Tour de France 2019 - Radio France
Toutes les étapes du Tour de France 2019 © Radio France - Denis Souilla