Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Cyclisme DOSSIER : Tour de France 2019

Tour de France 2019 : Thibaut Pinot "ne méritait pas ça" raconte son coéquipier le Béarnais Matthieu Ladagnous

-
Par , France Bleu Béarn

Dans une journée folle sur les routes des Alpes, le leader de l'équipe Groupama-FDJ, Thibaut Pinot, a abandonné. Son coéquipier, le Béarnais Matthieu Ladagnous raconte cette journée de l'intérieur.

Thibaut Pinot et Matthieu Ladagnous sur les routes du Tour de France 2019.
Thibaut Pinot et Matthieu Ladagnous sur les routes du Tour de France 2019. © AFP - Anne-Christine Poujoulat

Au terme d'une journée qui va faire date dans l'Histoire du Tour de France, la Groupama-FDJ se retrouve privée de son leader, Thibaut Pinot, 5e du classement général au départ de l'antépénultième étape. Le Franc-Comtois a été contraint à l'abandon après une quarantaine de kilomètres, empêché de continuer à cause d'une douleur persistante à la cuisse. Son coéquipier le Béarnais Matthieu Ladagnous a passé le début d'étape avec lui, il raconte.

"L'impression que le sort s'acharne"

"Lors de l'arrivée à Gap il y a deux jours, il a pris un coup de guidon... Aujourd'hui il nous a dit de suite qu'il avait très mal, détaille Matthieu Ladagnous. J'étais avec lui dans le groupe et il m'a dit : « Je vais à la voiture médicale », après on a vu qu'il n'arrivait pas à rentrer dans ce groupe et finalement on a appris avec les oreillettes son abandon".

Ce n'est pas le premier coup dur dans la carrière de Pinot, à l'histoire contrariée avec le Tour de France (c'est son quatrième abandon). Matthieu Ladagnous se montrait fataliste : "Toute l'équipe était là autour de lui, on avait bien préparé notre Tour, lui l'avait super bien préparé aussi, il ne méritait pas ça. Ça serait la première fois on pourrait dire : « pas grave », mais l'année dernière il tombe malade le dernier jour du Giro alors qu'il avait le podium assuré, là il joue le podium ou la gagne à deux jours de l'arrivée et il lui arrive ça... On a l'impression que ça s'acharne sur lui".

Reste pour l'équipe de Marc Madiot à finir ce Tour de France, Matthieu Ladagnous va serrer les dents jusqu'à l'arrivée sur les Champs-Elysées : "On va finir pour lui maintenant, moi j'ai mal au genou mais je vais quand même terminer... L'étape de demain [samedi] ne va pas être simple, dimanche ça ira mieux à Paris. On est tous très déçu mais on reviendra l'année prochaine pour le mettre sur le podium".

Choix de la station

France Bleu