Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Cyclisme
Dossier : Tour de France 2020

Tour de France 2020: deux jours en Auvergne entre Puy-de-Dôme et Cantal

-
Par , France Bleu Pays d'Auvergne

Les rumeurs se précisent à l'approche de l'annonce du parcours du Tour de France 2020. Les coureurs passeront une journée et demi en Auvergne pour des étapes Châtel-Guyon - Pas de Peyrol et Clermont-Ferrand - Lyon.

Passage du Tour au Pas de Peyrol en 2004
Passage du Tour au Pas de Peyrol en 2004 © Maxppp - Thierry Lindauer

Auvergne, France

Le parcours du Tour de France 2020 sera dévoilé mardi prochain à Paris. Comme c'est désormais l'usage, A.S.O. (l'organisateur du Tour) demande aux collectivités concernées de ne rien annoncer avant cette date. La tentation est pourtant grande pour les élus, qui laissaient souvent fuiter l'information par le passé. Aujourd'hui, l'embargo est de mieux en mieux respecté et connaître à l'avance les étapes devient un jeu compliqué.

A une semaine du parcours officiel, on en sait tout de même plus sur les étapes auvergnates. Il y en aura bien deux (ou plus exactement une et demi), à la fin de la deuxième semaine de course. Le vendredi 10 juillet, la 13eme étape ira de Châtel-Guyon au Pas de Peyrol. Le samedi 11 juillet, les coureurs partiront de Clermont-Ferrand, en direction de Lyon. Pas de confirmation de la part des élus concernés mais France Bleu Pays d'Auvergne a appris que les maires de Châtel-Guyon et du Falgoux (la commune où est situé le Pas de Peyrol) seront bien à Paris mardi prochain.

Châtel-Guyon, ville de vélo

Les coureurs logeront deux nuits à Clermont. Ils viendront de Corrèze, où l'étape du 9 juillet devrait arriver à Sarran et seront répartis dans les hôtels de l'agglomération. Une partie du peloton avait d'ailleurs déjà logé dans l'agglomération clermontoise cette année puisque huit équipes (sur 22) étaient hébergées dans des hôtels au Brézet et à Pérignat sur Sarliève, entre l'arrivée à Brioude et le départ de Saint-Flour. 

Le 10 juillet, ce sera donc une étape montagneuse entre Châtel-Guyon et le Pas de Peyrol, qui pourrait tourner autour des 190 kilomètres. Châtel-Guyon est une ville cycliste, traditionnelle terre d'accueil du Tour d'Auvergne et arrivée d'étape de Paris-Nice l'année dernière. La ligne d'arrivée avait été tracée à La Mouniaude, reste à savoir où le départ sera donné pour le Tour. Le village départ pourrait être installé au parc thermal en centre-ville (un peu étroit?) ou bien à la Mouniaude où l'espace est plus important. On devrait en savoir plus lors de la conférence de presse prévue le 16 octobre à Châtel-Guyon.

Clermont privé de Tour pendant 32 ans

Le manque de place pour les installations du Tour de France, c'était ce qui semblait rendre impossible une arrivée au Pas de Peyrol. Le Tour y est passé plusieurs fois mais les coureurs redescendaient à chaque fois, jusqu'à Saint-Flour ou Le Lioran. Apparemment, A.S.O. semble avoir trouvé une solution pour déployer les installations nécessaires, certainement à minima comme lors de certaines arrivées au sommet (Iseran cette année, Izoard en 2017). 

Après cette étape, les coureurs rentreront sur Clermont-Ferrand, avec un transfert relativement long depuis le Cantal. Le 11 juillet, ils iront de Clermont-Ferrand à Lyon, à priori en passant par les Monts du Lyonnais. Le village et la ligne départ devraient être installés place de Jaude. Le Tour de France n'avait plus fait étape à Clermont-Ferrand depuis 1988.

Il manque plus que la confirmation officielle de ces étapes, mardi prochain, autour de midi. Et à espérer que nos auvergnats, Romain Bardet et Julian Alaphilippe, puissent briller une nouvelle fois sur les routes du Tour.

Choix de la station

France Bleu