Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Tour de France 2020

Tour de France 2020 : exclusion prononcée si deux cas de coronavirus dans une équipe, encadrement inclus

-
Par , France Bleu, France Bleu Azur

En ce jour de départ du Tour de France 2020, le protocole sanitaire allégé "a été retoqué" a annoncé ce samedi matin le directeur de la Grande boucle, Christian Prudhomme, sur franceinfo. Une équipe sera exclue si deux de ses membres, encadrement inclus, sont testés positifs au coronavirus.

Romain Bardet lors de la présentation des équipes du Tour de France 2020.
Romain Bardet lors de la présentation des équipes du Tour de France 2020. © Maxppp - SEBASTIEN NOGIER

Alors que le grand départ du Tour de France 2020 sera donné à 14h à Nice ce samedi, le directeur de la Grande boucle, Christian Prudhomme, a annoncé sur franceinfo que le protocole sanitaire allégé "a été retoqué" par les autorités sanitaires. Une équipe sera exclue du Tour si deux de ses membres, encadrement compris, sont testés positifs au coronavirus.

L'Union cycliste internationale (UCI) avait proposé vendredi qu'une telle exclusion n'intervienne que si deux des huit coureurs étaient positifs.  Le premier protocole prenait lui en compte les membres du staff. "On en reste à deux cas sur 30 personnes d'une même équipe sur une période de sept jours", a déclaré Christian Prudhomme, ajoutant que la décision "avait été prise par la cellule interministérielle de crise".

Tests multipliés au départ du Tour de France

"Les autorités sanitaires françaises sont restées sur la proposition qui leur avait été présentée et non pas sur les dernières discussions dues à un faux positif pendant les championnats d'Europe, a expliqué le directeur du Tour à franceinfo. Ce qui nous a été demandé, c'est de pouvoir multiplier les tests au départ de ce Tour de France. Les équipes nous ont dit 'si jamais un test est positif, pour éviter qu'il y ait un faux positif, pouvez-vous en faire d'autres ?'".

Si le test a lieu le soir, "on va s'adapter pour ça puisse être fait". Mais Christian Prudhomme prévient : "S'il y a un cas positif le matin, il ne sera pas au départ si on n'a pas le temps de faire la contre-expertise, bien évidemment".

Le Tour, c'est un défi depuis l'origine, et pour tout le monde. D'abord pour les coureurs, évidemment, mais dans l'organisation aussi. Et c'est encore un plus grand défi cette année, je le concède. - Christian Prudhomme.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess