Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Cyclisme
Dossier : Tour de France 2020

CARTE - Tour de France 2020 : les détails de l'étape entre Pau et Laruns

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Béarn

Le 5 juillet prochain, les coureurs du Tour de France seront en Béarn pour une étape de 154 kilomètres dont on connait le détail.

Contrairement à 2018 où les coureurs étaient partis de Lourdes pour rallier Laruns, le départ en 2020 aura lieu à Pau.
Contrairement à 2018 où les coureurs étaient partis de Lourdes pour rallier Laruns, le départ en 2020 aura lieu à Pau. © Maxppp - Alexandre Marchi

Laruns, France

Alors que les équipes cyclistes reprennent peu à peu leur préparation d'avant-saison, la future étape Pau / Laruns sur le Tour de France 2020 se dévoile. Ce sera le dimanche 5 juillet prochain, le peloton sera à Pau pour la 72e fois de l'histoire de la Grande Boucle, alors que Laruns sera ville arrivée pour la 2e fois en trois éditions. Coup d’œil sur cette 9e étape longue d'un peu plus de 154 kilomètres, soit à peine plus de quatre heures d’efforts pour les coureurs.

Le tracé de l'étape

Le profil de l'étape

Le profil de la 9e étape du Tour de France 2020, entre Pau et Laruns. - Aucun(e)
Le profil de la 9e étape du Tour de France 2020, entre Pau et Laruns. - © ASO

En parade dans les rues de Pau

Cela commencera par la parade des coureurs dans les rues de Pau, avant le départ réel. Le départ fictif sera donné vers 13 heures du Stade Tissié, nouveau haut-lieu de la Grande Boucle avec son "Tour des Géants". La ville espère d'ailleurs pouvoir caler l'inauguration des totems de Chris Froome, Geraint Thomas et Egan Bernal, les trois derniers vainqueurs, tous membres de l'équipe Inéos (ex-Sky). Le peloton empruntera au pas la montée de la gare et boulevard des Pyrénées jusqu'à la Place Royale, la rue Louis-Barthou en entier puis les rues Léon Daran, Gambetta et Samonzet avant de passer devant les Halles achevées. Direction ensuite la place de Verdun puis le pont d'Espagne et enfin la rocade où le départ réel sera donné entre Jurançon et Laroin.

Josy Poueyto, conseillère municipale en charge du Tour de France à Pau au micro de France Bleu Béarn : "Pau est candidate permanente pour le Tour"

Les coureurs passeront ensuite par Artiguelouve, Lacommande et Lasseube pour arriver jusqu'à Oloron. "Une portion casse-pattes, jamais plate, souligne le Palois, ancien coureur pro, Stéphane Augé, c'est favorable à la formation d'une échappée". Après avoir traversé Oloron, le peloton roulera vers la Soule et Aramits. C'est alors que les premières vraies difficultés vont commencer avec la remontée de la vallée de Barétous et l'enchaînement Col de la Hourcère (1e catégorie, 11,1 km à 8,8% de moyenne) et Soudet (3e catégorie, 3,8 km à 8,5%). "C'est un peu l'inconnue, avoue Matthieu Ladagnous le Béarnais de la Groupama-FDJ, j'y suis passé il y a une grosse quinzaine d'années sur le tour du Haut-Béarn mais bon... Les pentes sont irrégulières".

L'enchaînement inédit Hourcère / Soudet au programme pour les coureurs du Tour de France 2020. - Aucun(e)
L'enchaînement inédit Hourcère / Soudet au programme pour les coureurs du Tour de France 2020. - © ASO

Robert Casadebaig, maire de Laruns au micro de France Bleu Béarn : "Un grand mais joli bazar !"

Primoz Roglic avait levé les bras en vainqueur à Laruns en 2018. - Maxppp
Primoz Roglic avait levé les bras en vainqueur à Laruns en 2018. © Maxppp - Philippe de Poulpiquet

Une étape taillée pour des échappés ?

La descente du Soudet ramènera les coureurs au pied de la Pierre St-Martin d'où ils fileront jusqu'à la mairie d'Arette grâce une "belle et longue descente" détaille Stéphane Augé. Puis les choses se corseront à nouveau avec l'enchaînement de deux cols aspois : celui d'Ichère d'abord – "et attention dans la descente sinueuse" avertit Stéphane Augé – et surtout le Col de Marie-Blanque (7,7 km à 8,6%), plus visité par le Tour depuis 2010. "Celui-là il est pas marrant, grimace Matthieu Ladagnous, plus ça avance, plus c'est dur et les pourcentages sont élevés". "Une minute d'avance en haut du Marie-Blanque peut suffire pour gagner à Laruns" parie Stéphane Augé.

La difficulté va crescendo dans le Col de Marie-Blanque. - Aucun(e)
La difficulté va crescendo dans le Col de Marie-Blanque. - © ASO

La dernière descente serpentera par le plateau du Bénou et Bielle, elle ne pose pas de problème a priori, "à moins que le vent de face s'en mêle" prévient Robert Casadebaig, le maire de Laruns. L'arrivée sera jugée à l'entrée de Laruns, au niveau du carrefour de Béost aux alentours de 17 heures. Derrière la ligne, des bus attendront les équipes pour les redescendre au plus vite vers l'aéroport de Pau, d'où ils décolleront pour La Rochelle. Le lendemain, les coureurs seront au repos.

Les paysages entre Pau et Laruns vaudront le coup d’œil. - Maxppp
Les paysages entre Pau et Laruns vaudront le coup d’œil. © Maxppp - Yoan Valat
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu