Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Cyclisme

Tour de France 2020 : les rumeurs s'affolent en Auvergne

-
Par , France Bleu Pays d'Auvergne

Depuis hier, les noms de Clermont-Ferrand et du Puy Mary (en réalité le Pas de Peyrol) font la une pour un départ et une arrivée d'étape. Impossible évidemment d'avoir la moindre confirmation et une seule certitude, le Tour 2020 devrait bien passer en Auvergne.

L'arrivée du Tour à Brioude cet été
L'arrivée du Tour à Brioude cet été © Radio France - Eric Le Bihan

Auvergne, France

La rumeur Clermont-Ferrand semble bien plus solide que celle du Puy Mary. La place de Jaude accueillerait le départ de la 14eme étape, le samedi 11 juillet, pour une étape en direction de la région lyonnaise. Une ligne de départ près de la statue de Vercingétorix, le village sur la place de Jaude et les bus des équipes autour de la préfecture. Reste à savoir par où les coureurs arriveront la veille. 

Les chasseurs de parcours, qui s'amusent à deviner les étapes avant la publication officielle du tracé du Tour, ont déjà réussi à avoir une bonne idée de ce à quoi ressemblera la Grande Boucle 2020. Après le grand départ à Nice, les coureurs prendront la direction des Pyrénées avant de remonter en Charentes-Maritimes, pour le premier jour de repos et une étape des îles (Oléron - Ré). Ensuite cap plein est, avec des étapes à Poitiers et Vierzon avant de redescendre sur l'Auvergne. Redescendre sur le Puy Mary, comme le suggèrent les rumeurs, avant de remonter sur Clermont ne semble pas très logique et trop long. 

Et surtout, la difficulté d'une arrivée au Pas de Peyrol est le manque de place. L'espace y est réduit, impossible de déployer l'immense barnum nécessaire pour une arrivée. Il est vrai qu'A.S.O. sait s'adapter et mettre en place une logistique réduite mais ce dispositif est très rare et plutôt réservé aux cols de légende, comme l'Izoard, le Tourmalet (et peut être un jour le Puy de Dôme). Et puis le Cantal a été bien servi ces dernières années (Le Lioran, Arpajon sur Cère en 2016, Saint-Flour cette année), sans oublier le grand départ du Critérium du Dauphiné en juin, il est tentant de dire à chacun son Tour.

Plutôt le Puy-de-Dôme, ou l'Allier

Si le Pas de Peyrol n'est pas possible, les options ne manquent pas pour les organisateurs du Tour. Il y a par exemple une candidature commune de Saint-Pourçain et Châtel-Guyon, deux communes "cyclistes". Il y a également Vichy, des communes qui ont accueilli dernièrement des étapes des autres courses d'A.S.O.. Ou pourquoi pas une arrivée sur le circuit de Charade, proposée par le Conseil Départemental du Puy-de-Dôme comme alternative à une arrivée au sommet du Puy. Ou bien plus simplement une arrivée à Clermont-Ferrand. 

Dans ce cas, France Bleu Pays d'Auvergne suggère aux organisateurs du Tour d'aller repérer le petit col du Chevalard (ou col de Bancillon), une montée courte d'1,2 km mais infernale (des portions à plus de 25%), qui part des quartiers nord pour monter au puy de Chanturgue. Le retour sur Clermont pourrait se faire par la rue de Blanzat pour une arrivée place des Bughes, idéale pour installer l'imposant dispositif d'arrivée. 

Le col de Bancillon (ou du chevalard) au-dessus de Clermont - Radio France
Le col de Bancillon (ou du chevalard) au-dessus de Clermont © Radio France - Emmanuel Moreau

Réponse le 15 octobre prochain, lors de l'annonce officielle du parcours du tour 2020.

Choix de la station

France Bleu