Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Tour de France 2020 : vers l'interdiction des rassemblements dans les cols des Pyrénées

-
Par , France Bleu Occitanie

Le classement du département de la Haute-Garonne en zone rouge devrait avoir des conséquences sur le passage du Tour de France, samedi 5 septembre, entre Cazères et Loudenvielle.

Le 5 septembre, le Tour de France passera par le Menté, le Balès et le Peyresourde. Trois cols où le public devrait être limité.
Le 5 septembre, le Tour de France passera par le Menté, le Balès et le Peyresourde. Trois cols où le public devrait être limité. © Radio France - Mathieu Ferri

Le Tour de France est forcé de s'adapter, face au classement de plusieurs départements en zone rouge, à cause de la situation sanitaire. Les sites de départ et d'arrivée seront à "quasi huis clos", tout comme certains cols, autour de Nice et dans les Pyrénées.

Pour dissuader les spectateurs de se rassembler, une panoplie de mesures a été mise au point. Des grands panneaux occultants seront ainsi installés près des zones de départ et d'arrivée pour dissuader fans ou curieux, "pour faire comprendre que ça va être du huis-clos" selon l'expression du préfet des Alpes-Maritimes, qui a tenu une conférence de presse ce jeudi 27 août, avec le directeur du Tour Christian Prudhomme.

Le dispositif de Nice et de l'arrière-pays montagneux, où le Tour passe ses trois premiers jours, devrait s'appliquer sur l'ensemble du parcours de la Grande Boucle. Le public va ainsi devoir s'étaler le long de la route, et ne pourra accéder aux cols qu'à pied, ou en vélo. Les véhicules seront arrêtés en bas des ascensions et les spectateurs seront dispersés pour éviter de trop forts regroupements. Par ailleurs, les manifestations prévues dans les villages traversés par le peloton sont annulées.

Un conseil : regardez les ascensions de col à la télévision

Les forces de l'ordre "vont tout faire pour que les spectateurs ne restent pas agglutinés dans un col", a précisé le préfet des Alpes-Maritimes, qui évoque un protocole sanitaire validé au plan national. "Si j'ai un conseil à donner aux spectateurs, c'est de regarder les ascensions de cols à la télévision". 

Public limité dans le Menté, le Balès, et le Peyresourde ?

Pour la suite du Tour, un dispositif analogue devrait être repris sur les étapes prévues dans les départements classés eux aussi en zone rouge. L'étape traversant la Haute-Garonne et les Hautes-Pyrénées, et reliant Cazères à Loudenvielle le 5 septembre, sera ainsi concernée. Ce jour là, le peloton doit passer par le col de Menté, le Port de Balès, et le col de Peyresourde. Christian Prudhomme a confirmé le filtrage dans les cols et a chiffré à 27 le nombre d'ascensions concernées. "Pour éviter les regroupements de public", a insisté le directeur du Tour.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess