Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Tour de France 2021

Tour de France 2021 : dix infos à connaître avant le Grand Départ de Brest

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Breizh Izel, France Bleu Armorique, France Bleu

Le Tour de France 2021 s'élance ce samedi 26 juin de Brest. Mais êtes-vous à jour pour cette 108e édition ? France Bleu vous récapitule les dix infos à connaître avant le Grand Départ.

Le Tour de France 2021 s'élance de Brest le samedi 26 juin.
Le Tour de France 2021 s'élance de Brest le samedi 26 juin. © AFP - JEROME HOUYVET / ONLY FRANCE

Top départ de la Grande Boucle ce samedi 26 juin ! Brest accueille le Grand Départ de ce Tour de France 2021. Suivront ensuite trois autres étapes 100% bretonnes, de Perros-Guirec à Fougères, puis un contre-la-montre en Mayenne. Mais êtes-vous incollable sur cette 108e édition ? France Bleu revient sur dix infos à savoir avant le départ. 

1. Combien d'équipes engagées ? 

Cette année, exceptionnellement, le Tour de France passera de 22 à 23 équipes de huit coureurs. Il s'agit, selon les organisateurs, d'un geste de solidarité dans un contexte difficile pour les acteurs du cyclisme. Et cela profite à trois équipes françaises de deuxième division : deux formations bretonnes (Arkea-Samsic et B&B Hôtels) et une formation vendéenne (Total Direct Energie).

"La règle des 22 équipes redeviendra la règle en 2022", a toutefois prévenu le patron du Tour, Christian Prudhomme.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

2. Qui sont les favoris ? 

Trois coureurs font figure de favoris cette année. Tout d'abord, le jeune prodige Tadej Pogačar. Grand vainqueur du Tour en 2020, il pourrait récidiver pour cette 108e édition. Le Slovène a remporté Liège-Bastogne-Liège en avril dernier. À 22 ans, il devient le plus jeune à dominer l'épreuve depuis un certain Bernard Hinault en 1977.

Son compatriote Primož Roglič figure également parmi les prétendants. Deuxième de la Grande Boucle l'an dernier, il sera une nouvelle fois soutenu par une des meilleures équipes du moment, la Jumbo-Visma. 13e de Liège-Bastogne-Liège cette année, le Slovène de 31 ans a terminé deuxième de la Flèche wallonne en avril dernier, derrière le Français Julian Alaphilippe

Enfin, Geraint Thomas, 35 ans, peut lui aussi prétendre endosser le maillot jaune sur les Champs-Élysées. Vainqueur du Tour de France en 2018, il a terminé deuxième l'année suivante. En mars dernier, le Britannique a grimpé sur le podium du Tour de Catalogne et a également fini troisième du Critérium du Dauphiné 2021. Geraint Thomas peut s'appuyer sur la meilleure équipe du peloton, Ineos, et se dit revenu à son meilleur niveau.

3. Une victoire française possible ?

Une victoire d'étape oui, une victoire au général va être plus compliquée à obtenir pour les tricolores. Thibaut Pinot, touché au dos, et Romain Bardet, qui a préféré se concentrer sur le Tour d'Italie, ne participeront pas à ce Tour 2021. Ce sont pourtant les deux coureurs français les mieux classés ces dernières années sur la Grande Boucle.

Mais d'autres tricolores pourraient tirer leur épingle du jeu. A commencer par Julian Alaphilippe, tout jeune papa. Le coureur de l'équipe Deceuninck-Quick Step rêve d'endosser le maillot jaune dès le début de la course, notamment lors de la première étape de Brest à Landerneau ou encore à Mûr-de-Bretagne. L'arrivée de la deuxième étape ressemble en effet à celle de la Flèche wallonne, course remportée à trois reprises par le Berrichon.

David Gaudu peut lui aussi se faire remarquer sur ce Tour 2021. Leader de la Groupama-FDJ en l'absence de Thibaut Pinot, le natif du Finistère n'a pas l'expérience de son coéquipier mais pourrait s'insérer dans le Top 10, ce qui serait une belle performance pour lui. 

Dans la team Groupama-FDJ, un autre Français pourrait faire parler de lui : Arnaud Démare vient de remporter les Boucles de la Mayenne fin mai. Il a été désigné meilleur sprinter sur le Giro l'an dernier, et rêve de réaliser le même exploit sur le Tour de France.

Autre Français à suivre : Warren Barguil. Le Breton de l'équipe Arkéa-Samsic vise une (ou plusieurs) victoire(s) d'étape et le maillot à pois, qu'il avait déjà endossé en 2017. Surtout que cette année, lors de la troisième étape, le peloton visitera les routes du Morbihan qui ont vu grandir le coureur.

Enfin, Guillaume Martin (Cofidis) s’était classé 11e du Tour l’an dernier. Son équipe lui a confié une mission : remporter au moins une victoire d'étape. Cela n'est plus arrivé à la Team Cofidis sur la Grande Boucle depuis 2008.

4. Quel protocole sanitaire ? 

Les spectateurs pourront bien évidemment applaudir les coureurs sur le bord des routes, mais en respectant la distanciation sociale et le port du masque. Le sous-préfet de Brest invite les fans à profiter de tout l'itinéraire entre Brest, Quimper et Landerneau, à ne pas se masser derrière les barrières du départ.

Le pass sanitaire sera en revanche obligatoire dès 11 ans dans des zones spécifiques, lors des départs et des arrivées des quatre étapes bretonnes. Il se présente sous la forme d'un QR code qui atteste que la personne qui le présente remplit bien certaines conditions de vaccination ou de test récent, pour l'essentiel un test PCR ou antigénique négatif de moins de 48 heures. Une jauge fixée à plusieurs milliers de spectateurs sera en vigueur en fonction des sites.

5. Que nous réservent les quatre étapes bretonnes ?

De magnifiques paysages (évidemment) et du spectacle ! La première étape, 198 km de Brest à Landerneau, sera accidentée et n'offrira "aucun répit" aux coureurs, dixit Christian Prudhomme. Le deuxième jour de course entraînera les coureurs de Perros-Guirec à Mûr-de-Bretagne, commune surnommée "l'Alpe d'Huez bretonne". Le final s'annonce spectaculaire avec la double ascension de la côte de Mûr-de-Bretagne. Lors de ces deux premières étapes, trois coureurs pourraient s'illustrer : le Français Julian Alaphilippe, le Belge Mathieu van der Poel ou encore son compatriote Wout Van Aert. 

Pour la troisième étape, direction le Morbihan : 182,9 km de Lorient à Pontivy. "Au pied du château des Rohan, les sprinteurs ne voudront certainement pas laisser passer la première occasion de s'expliquer entre eux sur cette édition", souligne le patron du Tour. Enfin, le 29 juin, le peloton quittera Redon pour rejoindre Fougères, en Ille-et-Vilaine. Une étape de 150 km qui laisse présager un sprint massif à l'arrivée

Ces quatre étapes bretonnes devraient donc permettre aux sprinters de s'exprimer. Cette première semaine du Tour est faite pour eux, avec des sprints intermédiaires qui devraient donner une première indication quant à la lutte pour le maillot vert.

6. Combien de départs de Bretagne ?

Cela fera sept cette année ! Le Tour de France est en effet parti de Rennes (1964), de Plumelec (1985) et de Saint-Brieuc (1995). La ville de Brest a déjà accueilli trois Grands départs, en 1952, 1974 et 2008. 

Dans l'histoire de la Grande Boucle, 34 villes bretonnes ont également été désignées villes-étapes du Tour. Ce sera la première fois cette année pour Landerneau et Pontivy.

7. La Bretagne, terre de cyclisme ?

Évidemment ! La Bretagne est bel et bien une terre de cyclisme. La région compte plus de 9.000 licenciés en 2021, ce qui en fait la deuxième au niveau national, derrière Auvergne-Rhône-Alpes. 

Mais surtout, la Bretagne est le berceau de nombreux coureurs cyclistes de renom. On peut citer Lucien Petit-Breton, le premier à avoir remporté la Grande Boucle deux fois de suite en 1907 et 1908. Jean Robic a lui réussi l'exploit de gagner in extremis le Tour en 1947, sans jamais avoir endossé le maillot jaune avant l'arrivée à Paris. 

Parmi les grands noms du cyclisme, on retrouve évidemment Louison Bobet. Originaire d'Ille-et-Vilaine, ce champion a été sacré sur le Tour de France trois ans de suite, en 1953, 1954 et 1955. C'est le premier à réaliser un tel exploit. Et enfin, il y a bien sûr Bernard Hinault, le recordman, avec cinq victoires sur le Tour, en 1979, 1981, 1982, 1985.

On peut noter la présence cette année de Valentin Madouas. A 24 ans, le Brestois, coureur de la Groupama-FDJ, fait figure de grand espoir pour le cyclisme français. 

8. A quelle heure ça commence ?

C'est déjà parti depuis plusieurs semaines sur France Bleu, avec des émissions spéciales et des rendez-vous tous les jours sur nos antennes. N'oublions pas que France Bleu est la radio partenaire du Tour cette année encore. 

Pour les horaires plus précis, le départ fictif de la première étape sera donné à 12h10, de la rampe d'accès au port. Le départ réel est lui fixé à 12h30 à la sortie du pont de l'Iroise à Plougastel-Daoulas.

9. L'Euro de foot dans tout ça ? 

Si vous êtes également fans de ballon rond, difficile de louper les huitièmes de finale de l'euro de foot qui se déroulent à partir de ce samedi.  Mais grâce à France Bleu, pas de problème ! Vous pouvez suivre les deux compétitions en direct sur votre radio préférée, notamment sur notre site internet

En savoir plus - Notre dossier : Euro de foot 2021

10. Et la météo ? 

Malheureusement, le soleil ne devrait faire que de (trop) rares apparitions ce samedi à Brest. Pour le Grand Départ, Météo France prévoit nuages gris et pluies éparses toute la journée, avec 17 degrés au maximum. Une bonne nouvelle tout de même : le vent ne devrait pas trop nous déranger. Un conseil donc, prévoyez parapluie ou imperméable ! 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess