Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Tour de France 2021

Tour de France 2021 en Bretagne : Warren Barguil (Arkea Samsic) s'y voit déjà

Joint par téléphone en salle d'embarquement de son vol pour le Critérium du Dauphiné, le Morbihannais Warren Barguil (Arkea Samsic) se projette déjà vers le Tour de France 2021, dont le grand départ sera donné de Brest.

Warren Barguil à Quimper en 2018, lors du dernier passage du Tour de France en Bretagne
Warren Barguil à Quimper en 2018, lors du dernier passage du Tour de France en Bretagne © Radio France - Thomas Lavaud

Cap à l'ouest en 2021: le Tour de France partira l'année prochaine de la ville de Brest et aura ses quatre premières étapes en Bretagne, ont annoncé lundi la région et le directeur du Tour Christian Prudhomme. Une décision qui réjouit le Morbihannais Warren Barguil (Arkea Samsic), joint par France Bleu.

France Bleu : même à l'aéroport, en partance pour le Critérium du Dauphiné, vous avez suivi l'annonce du grand départ...

Warren Barguil : "Oui, je l'attendais. Il y avait des rumeurs, on attendait la confirmation... C'est super pour la région et ses fans de vélo. On était un peu dégoûtés de ne pas avoir le Tour cette année, mais on ne peut l'avoir tous les ans et on a vraiment de la chance d'avoir de cette façon l'année prochaine. Quasiment toute une semaine de tour en Bretagne, c'est exceptionnel."

Cela donne encore plus d'ambitions aux coureurs bretons

C'est encore très loin 2021, mais le fait d'y vivre les quatre premières étapes vous fait-il appréhender l'épreuve différemment ? Vous fait-il nourir plus d'ambitions ?

"Chez nous, les routes sont piégeuses, sinueuses, "mal plat" comme on dit. Il peut y avoir des surprises. J'espère une première étape pas simple, pas de chrono pour avoir une belle guerre dès le premier jour, pour aller chercher le maillot jaune. Forcément, ça donne encore plus d'ambitions aux coureurs bretons."

Quatre jours en Bretagne, dans les quatre départements, ça veut forcément dire un passage par le Morbihan...

"Je croise les doigts pour passer près de la maison. La Bretagne, c'est grand sans l'être. Brest est à une heure et demie. Rennes aussi. Ma famille me suit, habituellement durant le Tour. Là, il y aura la famille et les amis. Se dire que je pourrai vivre ça, c'est super."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess