Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Tour de France 2021 : Les trois moments forts du Bourbonnais Julian Alaphilippe

-
Par , France Bleu Pays d'Auvergne

Clap de fin pour le Tour de France 2021. Après trois semaines de courses, le peloton est arrivé à Paris. Le moment de faire le bilan du Bourbonnais Julian Alaphilippe, qui vient d'achever sa cinquième Grande Boucle.

Julian Alaphilippe a remporté la première étape à Landerneau et a endossé le maillot jaune
Julian Alaphilippe a remporté la première étape à Landerneau et a endossé le maillot jaune © Maxppp - Nicolas Créach

Maillot de champion du monde sur le dos, c'était un Tour de France encore plus inhabituel que jamais pour le Bourbonnais Julian Alaphilippe. "J'ai profité de mon maillot de champion du monde pendant trois semaines. Ça a été vraiment un grand moment que je n'oublierai jamais. Je savais les semaines avant que plus on se rapprochait du Tour, plus j'allais vivre un tour spécial quoiqu'il arrive. Ça a été un tour spécial, vraiment, au niveau des encouragements notamment."

Le coureur de la Deceuninck-Quick Step se savait attendu, notamment pour des victoires d'étapes, son objectif clairement affiché. Alors a-t-il répondu aux attentes ? On tire le bilan du Tour de France d'Alaphilippe en revenant sur trois temps-forts de ces trois semaines.

1. La victoire d'étape et le maillot jaune

Comme on dit dans le jargon, Julian Alaphilippe avait la pancarte du favori au départ de la première étape du Tour de France 2021 à Brest. Le tracé, qui s'achevait à Landerneau, était fait pour lui, avec une bosse à l'arrivée très favorable aux puncheurs comme le champion du monde. L'attente ? La pression ? Il n'en a cure. Le Français surprend tout le monde en attaquant à plus de deux kilomètres de l'arrivée, dans des pourcentages élevés. Personne ne le reverra. Victoire d'étape et maillot jaune : l'objectif est déjà rempli pour le Bourbonnais. Et il peut la dédier à son fils né quelques jours auparavant. 

Malheureusement, dès le lendemain à Mûr-de-Bretagne, le champion du monde français va perdre la tunique de leader du général au profit de Mathieu Van der Poel. Il garde néanmoins le maillot vert pendant trois jours. Placé près de la première place toute la première semaine, Julian Alaphilippe ne parviendra pourtant pas à enfiler de nouveau le maillot jaune.

2. Super-combatif de la deuxième semaine

Pas d'autre maillot jaune donc, mais Julian Alaphilippe ne s'endort pas pour autant. C'est le retour de la chasse aux victoires d'étape. Dès que l'opportunité se présente, le Bourbonnais tente de se glisser dans les échappées. Il a tenté dans les Alpes, puis en deuxième semaine, il sera dans le groupe de tête à trois reprises (11e, 12e et 15e étape). Malheureusement, semblant parfois à court d'énergie dans les jambes à force de répéter les efforts, il n'arrivera pas à lever de nouveau les bras. 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Ces échappées n'auront pas été vaines pour autant. Le public lui a décerné le titre de super-combatif de la deuxième semaine. Grâce à ce vote, il était en lice pour remporter le titre de super-combatif du Tour. Las, ça ne sera pas pour lui. Le Français Franck Bonnamour a été élu et sera sur le podium à Paris pour recevoir son titre. 

3. Le collectif : les quatre victoires de son coéquipier Mark Cavendish

Le cyclisme est souvent présenté comme le sport individuel le plus collectif. Sachant cela, vous ne serez pas étonné d'entendre Julian Alaphilippe louer le résultat de ses coéquipiers, à commencer par le sprinter britannique Mark Cavendish. Ce dernier à remporter pas moins de quatre étapes, égalant ainsi le record de victoires sur le Tour de France détenu jusqu'à présent par Eddy Merckx et remporte le classement par points. Systématiquement, Julian Alaphilippe s'est mis au service du collectif pour revenir sur les échappées ou emmener Cavendish à pleine vitesse dans les derniers kilomètres. Il n'y a qu'à voir cette étreinte entre les coureurs pour comprendre l'importance du champion du monde. 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Après un Tour de France usant, Julian Alaphilippe va maintenant souffler un peu avant d'enchaîner sur la deuxième partie de la saison. Il devrait reprendre en course le 31 juillet lors de la Classique de Saint-Sébastien. Avant d'aller probablement défendre son titre de champion du Monde le 26 septembre dans les Flandres sur un parcours qui pourrait lui convenir. 

Ecoutez Julian Alaphilippe faire le bilan de son Tour de France

Choix de la station

À venir dansDanssecondess