Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
L'ancien président de la République Valéry Giscard d'Estaing est mort à l'âge de 94 ans "des suites du Covid"
Dossier : Tour de France 2021

INFO FRANCE BLEU - Tour de France 2021 : voici les étapes en Occitanie

De Nîmes aux Pyrénées, la plus grande course cycliste du monde va passer une semaine entière dans la région l'été prochain. Avec une grande première en pays catalan, et le retour de Saint-Gaudens, Muret, et du col du Portet.

Le peloton sera au coeur des Pyrénées, le 14 juillet 2021.
Le peloton sera au coeur des Pyrénées, le 14 juillet 2021. © Maxppp - LAURENT DARD

Le tracé du Tour de France 2021 sera dévoilé jeudi prochain, le 29 octobre, lors de la présentation traditionnelle au palais des Congrès de Paris. Après une édition 2020 qui vient se terminer, décalée à cause du Covid, le Tour 2021 s'élancera de Bretagne fin juin prochain, et passera par les Alpes avant les Pyrénées. Et comme chaque année, l'Occitanie sera gâtée. France Bleu vous révèle les étapes tracées dans la région.

9 juillet : Nîmes > Carcassonne

Après avoir franchi les Alpes, le peloton entrera dans la région par le Gard, avec une arrivée à Nîmes, le jeudi 8 juillet. Soit deux ans après le dernier passage du Tour dans l'agglomération, en 2019. Le lendemain, vendredi 9 juillet, il reliera Nîmes et Carcassonne, en passant par le Gard, l'Hérault et l'Aude, le long de la Méditerranée. Carcassonne devient une habituée du Tour, pour la quatrième fois en dix ans. La dernière fois, c'était en 2018.

10 juillet : Carcassonne > Quillan

De Carcassonne, direction Quillan, où le Tour arrivera pour une grande première, le samedi 10 juillet. La commune de l'Aude a pourtant une histoire très forte avec le cyclisme. Elle est connue pour accueillir un des derniers critériums de France, organisé traditionnellement le 15 août. Romain Bardet avait remporté la dernière édition, en 2019.

Après le départ de Carcassonne, cette étape pourrait être tracée vers le sud-ouest, pour emprunter le Port de Pailhères depuis Ax-les-Thermes, et rejoindre ensuite Quillan par Axat et le défilé de Pierre-Lys. Autre possibilité, à l'est, en choisissant les petites routes des Corbières.

11 juillet : Céret > Andorre

Le dimanche 11 juillet, ville-départ inédite sur le Tour de France, avec un départ de Céret, vers l'Andorre. Les Pyrénées-Orientales n'avaient pas vu passer les coureurs depuis plus de dix ans, et la victoire de Thomas Voeckler à Perpignan en 2009. 

C'est donc Céret qui a été choisie, mais selon nos informations, une arrivée la veille (et peut-être un départ) avait d'abord été envisagée à Prades, la ville du premier ministre Jean Castex. Mais après une visite sur place il y a trois semaines, les équipes du Tour de France ont considéré qu'il était techniquement impossible d'organiser une halte dans la capitale du Conflent. Prades a pourtant déjà accueilli un grand Tour, avec le départ d'une étape de la Vuelta, le Tour d'Espagne, en 2017.

Ceci dit, les coureurs passeront bien par Prades, après le départ de Céret, pour rejoindre l'Andorre via le massif du Canigou, et la Cerdagne. Avec dans la foulée la montée du Port d'Envalira.

12 juillet : Repos en Andorre

Repos pour tout le monde le lundi 12 juillet, en Andorre, où la Grande Boucle a fait halte la dernière fois en 2016, avec une journée de repos après la victoire mémorable sous un orage de grêle de Tom Dumoulin, à Arcalis. Lors d'une visite dans la principauté début 2019, le directeur du Tour de France Christian Prudhomme avait promis que la Grande Boucle reviendrait d'ici 2021, et avait vanté les capacités d'hébergement andorranes. Promesse tenue.

13 juillet : Andorre > Saint-Gaudens

Le mardi 13 juillet, après un départ d'Andorre, la 16e étape arrivera à Saint-Gaudens. La capitale du Comminges, une des villes historiques du Tour de France, était délaissée depuis 1999, du moins en tant que site d'arrivée (étape Castres - Saint-Gaudens cette année là). La ville n'avait accueilli que des départs depuis, en 2009, 2011 et 2014. En 2021, les coureurs traverseront l'Ariège pour rejoindre le sud de la Haute-Garonne, et pourraient emprunter le Port de Lers, le col de la Core et peut-être le Portet d'Aspet.

A noter que pour cette arrivée d'étape, la ville de Revel (Haute-Garonne) a été dans un premier temps approchée par l'organisateur ASO, comme ce fût le cas en 2016 avec l'étape Andorre-Revel. Mais la mairie a préféré décliner, à cause d'importants travaux en coeur de ville, dûs à l'incendie de fin 2019. Revel est cependant candidate pour 2022, ou les éditions futures.

14 juillet : Muret > Saint-Lary-Soulan

Le mercredi 14 juillet, la 17e étape s'apparentera à un feu d'artifice dans les Pyrénées. Les coureurs partiront le matin du sud de Toulouse, de Muret, pour rejoindre Saint-Lary-Soulan, dans les Hautes-Pyrénées. L'arrivée devrait être jugée au col du Portet, que le Tour avait découvert en 2018. Avant d'en arriver là, les coureurs pourraient passer par le Port de Balès et le col de Peyresourde.

Muret rêvait d'une arrivée, mais manque d'un site vraiment adapté pour accueillir tout le barnum du Tour, et surtout le tracé final en ville s'avère complexe à tracer. Elle décroche cependant un départ cette année, et le village du Tour devrait être installé dans le parc Jean Jaurès, au coeur de la ville, comme lors de l'édition 2015, lors de l'étape Muret-Rodez.

15 juillet : un départ de Tarbes ?

Enfin, le jeudi 15 juillet, le Tour de France pourrait quitter l'Occitanie à partir de Tarbes, en direction du Pays Basque. La ligne d'arrivée serait tracée à Iraty, en haut du col de Bagargi. A moins que la 18e étape emmène les coureurs de Pau à Luz-Ardiden, comme l'évoque la presse écrite locale.

Les probables étapes en Occitanie

  • 8 juillet - 12e étape : arrivée à Nîmes
  • 9 juillet - 13e étape : Nîmes > Carcassonne
  • 10 juillet - 14e étape : Carcassonne > Quillan
  • 11 juillet - 15e étape : Céret > Andorre
  • 12 juillet - Repos en Andorre
  • 13 juillet - 16e étape : Andorre > Saint-Gaudens
  • 14 juillet - 17e étape : Muret > Saint-Lary-Soulan (col du Portet)
Choix de la station

À venir dansDanssecondess