Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Cyclisme DOSSIER : Tour de France 2018

Tour de France : abandon de l'Italien Vicenzo Nibali, victime d'une chute dans l'arrivée à l'Alpe d'Huez

vendredi 20 juillet 2018 à 10:10 Par Xavier Demagny, France Bleu Drôme Ardèche, France Bleu Isère, France Bleu Pays de Savoie et France Bleu

L'italien Vicenzo Nibali ne prendra pas le départ de la 13e étape entre Le Bourg-d'Oisans et Valence. Victime d'une chute dans la montée de l'Alpe d'Huez, le coureur de l'équipe Bahrein souffre d'une vertèbre fracturée.

Vicenzo Nibali, mal en point, à son arrivée à l'Alpe d'Huez, après une chute dans la montée.
Vicenzo Nibali, mal en point, à son arrivée à l'Alpe d'Huez, après une chute dans la montée. © Maxppp -

Alpe d'Huez, Huez, France

L'Italien Vincenzo Nibali, blessé, abandonne le Tour de France après sa chute dans la 12e étape menant à l'Alpe d'Huez. Le vainqueur du Tour 2014, coureur de l'équipe Barhein, souffre d'une vertèbre fracturée.

Le Sicilien a chuté lourdement à quatre kilomètres de l'arrivée de l'étape, alors que l'espace de chaussée disponible se rétrécissait, du fait de la présence du public très nombreux en haut des 21 virages. "J'ai très mal au dos, j'ai eu un contre coup très fort. J'ai serré les dents, je suis reparti mais je ne me sens pas très bien à cause du dos, j'espère que ce ne sera pas trop grave" a réagit Vincenzo Nibali.

Des motos ont été mises en cause dans cet incident qui s'est produit avant les premières barrières.

Malgré la chute, il termine à 13 secondes du vainqueur

Au moment de sa chute, l'Italien essayait de suivre une contre-attaque du Britannique Chris Froome, derrière le Français Romain Bardet. Nibali a terminé l'étape, à 13 secondes seulement du vainqueur, le Gallois Geraint Thomas. Les examens pratiqués par le médecin de l'équipe puis à Grenoble, dans la soirée, ont confirmé une fracture d'une vertèbre.  

"Malheureusement, le résultat du rapport médical n'est pas bon, la fracture à la vertèbre est confirmée. Demain je vais rentrer à la maison pour une période de récupération. Merci pour toute votre affection ! À la prochaine", a-t-il tweeté jeudi soir. 

Après avoir fait l'impasse sur le Giro, Nibali avait axé la suite de sa saison sur le Tour de France 2018 - il en était 4e - et le Championnat du monde, fin septembre en Autriche.