Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Tour de France 2021

"Le Tour de France sera notre plan de relance à nous" : à 100 jours du départ à Brest, tout le monde positive

A 100 jours du départ du Tour de France 2021, le 26 juin, le directeur de la Grande Boucle était à Brest ce jeudi en compagnie des élus des quatre départements de Bretagne concernés par les quatre premières étapes du Tour. Tous ont voulu positiver malgré l'incertitude liée à la crise sanitaire.

La Bretagne réunie à Brest à 100 jours du départ du Tour de France 2021
La Bretagne réunie à Brest à 100 jours du départ du Tour de France 2021 © Radio France - Nicolas Blanzat

Y'aura-t-il du public au bord des routes ? Et dans quelles conditions ? Les animations imaginées par les villes étapes pourront-elles avoir lieu ? A 100 jours du départ le 26 juin prochain, ces questions ont occupé une bonne partie des échanges, ce jeudi en mairie de Brest. Le directeur du Tour de France Christian Prudhomme est venu à la rencontre des élus des quatre départements bretons concernés par les quatre premières étapes de l'édition 2021 du Tour. 

Alors que l'incertitude liée à la crise sanitaire est on ne peut plus présente, les élus et le directeur du Tour ont voulu positiver s'en remettant notamment à la campagne de vaccination, alors que des annonces du Premier ministre Jean Castex sont attendues ce jeudi soir.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

"Pour l'hôtellerie, la restauration, le tourisme, etc., ce sera notre plan de relance à nous", a lancé le président de la région Bretagne Loïg Chenais-Girard, évoquant quoi qu'il arrive une exposition sans comparaison pour la Bretagne à la faveur des quatre jours (Brest - Landerneau, Perros-Guirec - Mûr de Bretagne, Lorient - Pontivy et Redon - Fougères) de course sur le territoire.

Avec ou sans public ? Et dans quelle proportion ?

Le maire de Perros-Guirec, ville départ de la 2e étape, préfère être "optimiste" sur la présence du public fin juin. Mais pour ses animations accompagnant l'événement, la station balnéaire de la côte de Granit rose a prévu "des petites jauges, en extérieur, pour maintenir les animations quel que soit le contexte" explique Erven Léon.

François Cuillande, le maire de Brest, a quant à lui évoqué des animations maritimes dans la rade. "Nous avons rencontré le Préfet maritime à ce sujet ce mercredi" indique l'édile, passablement agacé par l'intrusion de 70 manifestants dans l'hôtel de ville, des agents municipaux en grève ce jeudi au sujet de leurs conditions d'avancement de carrière.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Des actions autour du vélo

Le grand départ du Tour sera aussi l'occasion pour les collectivités territoriales d'engager des actions concrètes en faveur des mobilités douces. Marc Labbey, le vice-président du département du Finistère, a par exemple indiqué que le "département va investir 30 millions d'euros, dans les 6 ans à venir, pour développer le vélo et les pistes cyclables". Le maire de Landerneau Patrick Leclerc prévoit de lancer au printemps des vélos électriques en libre-service.

Le président de l'Ille-et-Vilaine, Jean-Luc Chenut, s'est félicité de la visibilité qu'offrira la course à son département lors de l'étape Redon - Fougères (mardi 29 juin) : "26 communes seront traversées, cela permettra de _valoriser l'intérieur du territoire_, un peu moins connu. Il y aura de l'accueil, des temps forts et des animations".

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix
Choix de la station

À venir dansDanssecondess