Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Tour de France en septembre : « déjà un premier exploit » pour Cédric Vasseur, le manager nordiste de Cofidis

-
Par , France Bleu Nord, France Bleu Picardie

Après les annonces d’Emmanuel Macron, l’organisateur de la Grande Boucle doit confirmer aujourd’hui le report de la 117e édition à la fin de l’été.

Le Nordiste Cédric Vasseur avant le Tour de France 2018
Le Nordiste Cédric Vasseur avant le Tour de France 2018 © Maxppp - Alexandre MARCHI

Alors que les compétitions sportives sont annulées les unes après les autres face à l'épidémie de coronavirus, le tour de France fait de la résistance. L’organisateur A.S.O devrait confirmer ce mercredi une information du Dauphiné Libéré : le report de la 117e édition qui devait initialement partir le 27 juin.

Une date devenue inconciliable avec les annonces d’Emmanuel Macron le 13 avril : "les grands festivals et les événements avec un public nombreux ne pourront se tenir au moins jusqu'à la mi-juillet". Si l’UCI, l’union cycliste internationale, donne son accord, la Grande boucle partira donc finalement le 29 août – toujours de Nice - pour une arrivée sur les Champs-Elysées à Paris le 30 septembre.

"Un calendrier précis"

« Si l’on a la possibilité de disputer un Tour de France en 2020 c’est déjà un premier exploit » salue Cédric Vasseur, le manager de l’équipe nordiste Cofidis, dont le siège est à Villeneuve-d’Ascq, près de Lille. « Tous nos coureurs sont bloqués depuis plus d’un mois, depuis la suspension de Paris-Nice, sans date de reprise » explique l’ancien maillot jaune de la Grande Boucle. « Travailler sans avoir de but précis de compétition c’est compliqué donc on attend vraiment de la part de l’UCI et des organisateurs un calendrier précis pour pouvoir se remettre à travailler ».

Cofidis vient de rejoindre de World Tour avec une équipe ambitieuse qui compte notamment le sprinter italien Elia Viviani, les Français Nicolas Edet, Stéphane Rossetto et le grimpeur Guillaume Martin. Pendant le confinement, « nos entraîneurs ont simplement conseillé à nos coureurs de continuer à avoir une petite activité physique s’ils le voulaient sur un vélo d’appartement » détaille Cédric Vasseur.  « Donc aujourd’hui, on essaie simplement de limiter les pertes physiques avec un programme diététique pour ne pas prendre trop de kilos ».

La levée du confinement étant prévue au 11 mai, « on va se remettre progressivement en route à partir de mai ou juin sur des programmes un peu plus spécifiques » ajoute enfin le manager de l’équipe nordiste.  

Par ailleurs, Paris-Roubaix qui devait se tenir ce dimanche 12 avril pourrait être reporté en octobre prochain. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess